Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Tendance: ces Sénégalaises qui « vident » leur robe à peine mariées

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Elles sont nombreuses à braver leur intimité pour vendre sur la place publique des objets aussi précieux qu’une robe de mariage. Si ailleurs, le phénomène s’est banalisé avec notamment l’arrivée des sites de vente en ligne spécialisés, au Sénégal, la pratique est encore à ses débuts. Elle prend appui sur les réseaux sociaux notamment sur Facebook à travers des pages dédiées, vide Dressing-Good Deals, par exemple où S N a décidé de vider sa garde robe devenue trop étroite pour elle.

Des tenues de cérémonie comme le baptême, d’occasion  certes mais neuves, selon les arguments de vente de SN qui n’hésite pas à afficher ses coordonnées téléphoniques sur les réseaux sociaux.  Et elle n’est pas la seule. « Salam mes chères, je ‘vide’ cette tenue portée une seule fois lors de mon mariage, même pas deux semaines », a posté un autre membre de la communauté avec plus de détails sur les prix.

Une pratique qui se banalise que s’interdit A. B M pour qui il ne sera jamais question de vendre des objets aussi précieux qu’une robe de mariage. « Je ne vendrai jamais ma robe de mariage. Je la garde pour moi et mes enfants. », dit-t-elle. Son amie A. N est de cet avis. Après son divorce, pour se débarrasser de l’héritage de son mariage,  elle a opté pour une donation au lieu d’une vente sur les réseaux sociaux. 

 Sur Vide Dressing-Good Deals, nos deux interlocutrices passeraient sans doute pour des « has been »

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

dimanche 23 janvier 2022 - 16:51

« Baba » Diao Itoc, le discret « décolonisateur» du paysage bancaire privé au Sénégal

dimanche 23 janvier 2022 - 10:25

Au Maroc, les influenceurs vont désormais payer l’impôt

samedi 22 janvier 2022 - 19:51

8 bonnes raisons d’investir au Sénégal

samedi 22 janvier 2022 - 18:46

Thiès: un jury d’imams « auditionne » les candidats aux élections locales et ce n’est pas une comédie électorale

Laisser un commentaire

En continu

16:51

« Baba » Diao Itoc, le discret « décolonisateur» du paysage bancaire privé au Sénégal

10:25

Au Maroc, les influenceurs vont désormais payer l’impôt

19:51

8 bonnes raisons d’investir au Sénégal

18:46

Thiès: un jury d’imams « auditionne » les candidats aux élections locales et ce n’est pas une comédie électorale

23:00

Le sénégalais inventeur du premier ordinateur thermique ouvre une école au Sénégal

15:06

Des élections et des chiffres (en résumé), tout comprendre avant de voter

Nos  Vidéos

vendredi 21 janvier 2022 - 23:00

Le sénégalais inventeur du premier ordinateur thermique ouvre une école au Sénégal

jeudi 13 janvier 2022 - 08:03

Waaaw! Cet étudiant a créé un jeu dédié à l’apprentissage des maths

jeudi 6 janvier 2022 - 19:12

D’un master en logistique à chef d’entreprise dans la restauration

mardi 4 janvier 2022 - 18:19

Du petit commerce, aux centre d’appels jusqu’à DG de banque (Thérèse Faye Diouf)

mercredi 29 décembre 2021 - 05:01

Macky Sall ouvre gratuitement le TER pour 15 jours

mercredi 29 décembre 2021 - 04:55

Dakar: il quitte l’ltalie pour épouser son amie connue sur Instagram

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant