Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Sénégal: quand les funérailles « déraillent » et riment avec business

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Après la perte d’un proche, certaines personnes mettent souvent beaucoup de temps pour s’en remettre moralement mais aussi… financièrement. C’est encore plus vrai au Sénégal où les cérémonies religieuses (et civiles) pour rendre les honneurs suprêmes à un mort sont coûteuses. « Nous avons dépensé beaucoup d’argent pour rendre un dernier hommage à notre grand-père. », raconte P. H assistante de direction dans une entreprise de la place. « Lorsque le vieux est mort, ma famille a été obligée de tuer chaque jour un bœuf, pendant une semaine,  pour nourrir les gens qui venaient passer la journée dans notre maison. Certaines ont carrément élu domicile chez nous pendant des jours », poursuit la jeune dame qui en veut aussi à sa famille. « A la longue, c’était devenu une  grande fête où on se gavait de nourritures comme si on était dans une cérémonie de mariage. La nourriture était tellement abondante que plus personne ne pensait à la mort », se souvient encore notre interlocutrice.

De fait, explique-t-elle, sa famille n’avait pas le choix. Le défunt étant un notable, il fallait donc organiser une grande cérémonie à la hauteur de son rang. Il y a aussi le fait que les gens sont tellement habitués à la mort que le deuil n’attriste plus . Pire encore, pour certains, le deuil est devenu un petit business. « J’ai été extrêmement gênée de voir des gens demander à mes tantes et oncles de l’argent au moment de rentrer chez eux. « Ils disaient que c’était pour le transport alors qu’ils habitent juste à côté de chez nous. »Ce que P.H n’a pas dit, c’est que sa famille a reçu  de grosses enveloppes d’argent en guise de « condoléances ». Pour ainsi dire, certaines familles n’hésitent pas souvent à organiser de grandes funérailles, mettent plein la vue à leurs « invités » pour espérer récupérer quelques sous en retour.   

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

jeudi 26 mai 2022 - 21:16

5 Choses à savoir sur la nouvelle ministre de la santé Dr M. Khemesse Ngom Ndiaye

jeudi 26 mai 2022 - 11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

jeudi 26 mai 2022 - 11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

jeudi 26 mai 2022 - 10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

Laisser un commentaire

En continu

21:16

5 Choses à savoir sur la nouvelle ministre de la santé Dr M. Khemesse Ngom Ndiaye

11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

15:11

« J’ai démarré tout seul. Aujourd’hui, mon cabinet accompagne de grandes personnalités publiques ». 

09:30

Mauritanie-Sénégal: le projet gazier en commun GTA achevé à 70%

Nos  Vidéos

dimanche 8 mai 2022 - 13:57

Ce Sénégalais invente un système de surveillance à distance

mercredi 27 avril 2022 - 11:34

Mouhamed FALL AL Amine, le jeune PDG le plus influent du Sénégal

mardi 26 avril 2022 - 06:53

Un diplômé en hôtellerie et restauration devenu laveur de voiture

vendredi 22 avril 2022 - 22:14

Wanter Market, un marché en ligne idéal pour les commerçants, les entreprises ou les particuliers

mardi 19 avril 2022 - 15:55

De l’université aux poubelles, Cherifa une entrepreneuse pas comme les autres.

dimanche 17 avril 2022 - 11:38

Voici comment Tik Tok a fait de ce jeune sénégalais un entrepreneur à succès

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant