Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Sénégal : le salaire des hommes est deux fois supérieur à celui des femmes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Ce 31 juillet, l’Afrique célèbre Journée internationale de la femme africaine. L’occasion de révéler les contrastes qui saisissent le continent notamment en matière de traitement salariale entre les hommes et les femmes. En effet, l’inégalité salariale entre les deux sexes a la peau dure en Afrique et le Sénégal n’échappe pas à cette réalité. « D’une manière générale, entre les hommes et les femmes, il y a un écart de 15 à 30%, et même au-delà, en défaveur des femmes en matière de salaires », expliquait en mars en 2020 Fatime Christiane N’Diaye. Dans une interview avec nos confrères de Franceinfo Afrique, la spécialiste genre au BIT pour l’Afrique francophone, basée à Dakar soulignait qu’au Sénégal, le salaire mensuel moyen des hommes est de 290 740 FCFA (443 euros) contre 127 130 FCFA  pour les femmes. C’est un écart de plus de 50%. »

L’informel, une barrière à l’égalité salariale

Queen Biz, artiste

Plusieurs raisons expliquent cet écart de rémunération dont souffrent les Africaines. Le première est liée au caractère informel de leurs activités. « En Afrique, 90% des femmes travaillent dans l’économie informelle, sans protection sociale. L’économie informelle, c’est le grand problème parce qu’il n’y a aucune réglementation. Les travailleuses domestiques sont dans l’informel. Comment voulez-vous réglementer leurs salaires qui sont aujourd’hui à la baisse? », interroge Fatime Christiane N’Diaye. Ensuite, les Africaines occupent des emplois peu rémunérés. « On se rend compte que les femmes sont en général cantonnées dans quatre grands secteurs en Afrique de l’Ouest : l’agriculture, les services à la personne, le commerce et la transformation des produits.

Dans ces secteurs-là, elles occupent des emplois qui sont moins rétribués, que ce soit dans l’économie formelle ou informelle. Par exemple, dans le domaine de la santé, les femmes sont dans les catégories intermédiaires et basses : aide-soignantes, infirmières et sages-femmes. Aux postes de responsabilité, nous n’avons pas des femmes et par conséquent nous n’avons pas les salaires qui vont avec. » Il faut que nous changions nos mentalités.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mardi 24 mai 2022 - 19:45

Free construira et hébergera une nouvelle passerelle satellite pour Avanti

mardi 24 mai 2022 - 09:34

La centrale photovoltaïque de Diass générera une économie de 1.7 milliard par an

mardi 24 mai 2022 - 09:23

Côte d’Ivoire: une terre promise à une agriculture moderne

dimanche 22 mai 2022 - 19:02

Ebitda, c’est quoi au fait?

Laisser un commentaire

En continu

19:45

Free construira et hébergera une nouvelle passerelle satellite pour Avanti

09:34

La centrale photovoltaïque de Diass générera une économie de 1.7 milliard par an

09:23

Côte d’Ivoire: une terre promise à une agriculture moderne

19:02

Ebitda, c’est quoi au fait?

12:29

Idrissa Gueye : parcours, salaire, religion…Tout savoir sur le milieu du PSG !

07:28

En entreprenariat, la patience se paie « Cash »

Nos  Vidéos

dimanche 8 mai 2022 - 13:57

Ce Sénégalais invente un système de surveillance à distance

mercredi 27 avril 2022 - 11:34

Mouhamed FALL AL Amine, le jeune PDG le plus influent du Sénégal

mardi 26 avril 2022 - 06:53

Un diplômé en hôtellerie et restauration devenu laveur de voiture

vendredi 22 avril 2022 - 22:14

Wanter Market, un marché en ligne idéal pour les commerçants, les entreprises ou les particuliers

mardi 19 avril 2022 - 15:55

De l’université aux poubelles, Cherifa une entrepreneuse pas comme les autres.

dimanche 17 avril 2022 - 11:38

Voici comment Tik Tok a fait de ce jeune sénégalais un entrepreneur à succès

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant