Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Sécurité nationale: le Sénégal lance sa propre école de guerre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

L’Institut de défense du Sénégal, créé le 14 octobre 2020, a été officiellement inauguré ce jeudi 02 décembre. L’IDS, établissement d’enseignement militaire supérieur à vocation internationale, comprend une école d’état-major, une école supérieure de guerre et un centre de doctrine. La mission de cet institut dirigé par le général de brigade Philippe Dia est de former des officiers aptes à l’exercice des fonctions d’état-major en temps de paix, de crise ou de guerre.
L’IDS va également assurer la formation d’officiers militaires appelés à participer à des opérations de maintien ou de rétablissement de la paix.

Il va préparer des officiers supérieurs diplômés d’état-major à l’exercice de responsabilités de commandement et de direction au sein de leur armée d’appartenance, des états-majors interarmées ou multinationaux, et à tout autre poste où s’élabore et s’exécute la politique de défense. L’IDS a également pour mission de contribuer au développement des études et de la recherche en matière de défense et de sécurité.

La première promotion de son école supérieure de guerre est constituée de 10 auditeurs des forces armées sénégalaises. Elle comprend des officiers supérieurs venus de l’armée de terre, de l’armée de l’air, de la Marine nationale, de la direction des transmissions des armées, de la direction du génie et de l’infrastructure des armées.

La quatrième promotion du cours d’état-major – lequel a existé avant l’IDS, mais est rattaché à ce dernier – comprend 26 stagiaires dont un officier féminin. Ils viennent de l’armée de terre, de la Gendarmerie nationale, de l’armée de l’air, de la Marine nationale, des directions chargées du matériel, du génie, des infrastructures et de l’intendance des armées.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

lundi 24 janvier 2022 - 11:04

Marié à une Américaine, MBA en transports, maire de Dakar, qui est Barthélemy Dias ?

dimanche 23 janvier 2022 - 16:51

« Baba » Diao Itoc, le discret « décolonisateur» du paysage bancaire privé au Sénégal

dimanche 23 janvier 2022 - 10:25

Au Maroc, les influenceurs vont désormais payer l’impôt

samedi 22 janvier 2022 - 19:51

8 bonnes raisons d’investir au Sénégal

Laisser un commentaire

En continu

11:04

Marié à une Américaine, MBA en transports, maire de Dakar, qui est Barthélemy Dias ?

16:51

« Baba » Diao Itoc, le discret « décolonisateur» du paysage bancaire privé au Sénégal

10:25

Au Maroc, les influenceurs vont désormais payer l’impôt

19:51

8 bonnes raisons d’investir au Sénégal

18:46

Thiès: un jury d’imams « auditionne » les candidats aux élections locales et ce n’est pas une comédie électorale

23:00

Le sénégalais inventeur du premier ordinateur thermique ouvre une école au Sénégal

Nos  Vidéos

vendredi 21 janvier 2022 - 23:00

Le sénégalais inventeur du premier ordinateur thermique ouvre une école au Sénégal

jeudi 13 janvier 2022 - 08:03

Waaaw! Cet étudiant a créé un jeu dédié à l’apprentissage des maths

jeudi 6 janvier 2022 - 19:12

D’un master en logistique à chef d’entreprise dans la restauration

mardi 4 janvier 2022 - 18:19

Du petit commerce, aux centre d’appels jusqu’à DG de banque (Thérèse Faye Diouf)

mercredi 29 décembre 2021 - 05:01

Macky Sall ouvre gratuitement le TER pour 15 jours

mercredi 29 décembre 2021 - 04:55

Dakar: il quitte l’ltalie pour épouser son amie connue sur Instagram

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant