Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Ruée des investisseurs vers le sel, le pétrole blanc du Sénégal

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le gouvernement étudie les voies et moyens permettant à la filière saline de contribuer davantage à la croissance économique et au développement du pays, a indiqué, mercredi, à Fatick, le ministre chargé du suivi du Plan Sénégal émergent.

Abdou Karim Fofana s’entretenait avec des journalistes en marge d’une visite effectuée sur plusieurs sites de production d’une entreprise spécialisée dans le raffinage du sel, rapportent nos confrères de l’APS

’’Nous sommes venus écouter les préoccupations des acteurs locaux de la filière sel pour étudier et proposer des possibilités de son développement’’, a expliqué Fofana.

Il a ainsi fait savoir que des propositions allaient être faites au chef de l’Etat en termes de pistes pouvant déboucher sur une meilleure contribution de la filière à la croissance économique du Sénégal.

‘’Le secteur a connu par le passé des difficultés liées à la mévente de la production, mais nous commençons à avoir de l’espoir en raison des importants investissements réalisés par des industriels sénégalais’’, a fait valoir le ministre en charge du suivi du PSE.

Il a ainsi salué la venue de capitaux locaux dans la filière à l’image de l’entreprise Sel d’Afrique qu’il a visitée.

’’Ces unités ont toutefois encore besoin de l’assistance de l’Etat pour organiser ces filières, lever les contraintes organisationnelles et de fonctionnement’’, a-t-il encore dit.

Selon lui, les difficultés soulignées par les acteurs de la filière portent en général sur l’insuffisance de la production, l’absence de régularité de la fourniture en eau et en électricité, l’enclavement des sites de production entre autres.

De tous ces points conformément à notre mission, nous allons faire le suivi des grands projets structurants pour le Sénégal d’ici à l’horizon 2035, a-t-il assuré.

« Le sel peut permettre au Sénégal de renforcer son économie entre autres secteurs viables dans cette partie du pays, le Sine-Saloum. Le Sénégal a un potentiel productif très élevé en sel et particulièrement dans la région de Fatick’’, a-t-il affirmé

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

samedi 4 décembre 2021 - 14:13

« Espace Jeunes Yaakaar » ou l’école des talents de la banlieue

samedi 4 décembre 2021 - 13:49

Le rendez-vous du réseau FotALL Services à ne pas manquer

jeudi 2 décembre 2021 - 20:10

Ces braves dames transforment tout en or

jeudi 2 décembre 2021 - 20:05

Fadel de Dakar Buzz: son parcours, son travail, sa famille..

Laisser un commentaire

En continu

14:13

« Espace Jeunes Yaakaar » ou l’école des talents de la banlieue

13:49

Le rendez-vous du réseau FotALL Services à ne pas manquer

20:10

Ces braves dames transforment tout en or

20:05

Fadel de Dakar Buzz: son parcours, son travail, sa famille..

18:30

Election présidentielle: ce que vous ne saviez peut-être pas sur la Gambie

18:21

Sécurité nationale: le Sénégal lance sa propre école de guerre

Nos  Vidéos

jeudi 2 décembre 2021 - 20:05

Fadel de Dakar Buzz: son parcours, son travail, sa famille..

lundi 29 novembre 2021 - 18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

dimanche 28 novembre 2021 - 18:51

De vendeur de journaux et sacs plastiques à millionnaire et écrivain sans jamais aller à l’école

vendredi 26 novembre 2021 - 15:51

Il ne leur manque que 5 petits millions pour briller au mondial du Teqbal

vendredi 26 novembre 2021 - 06:11

Ce Congolais préfère le Sénégal à l’Europe

dimanche 21 novembre 2021 - 00:13

Ce professeur de l’Ucad vient de résoudre les problèmes de malnutrition infantile au Sénégal.

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant