Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Ruée des investisseurs vers le sel, le pétrole blanc du Sénégal

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le gouvernement étudie les voies et moyens permettant à la filière saline de contribuer davantage à la croissance économique et au développement du pays, a indiqué, mercredi, à Fatick, le ministre chargé du suivi du Plan Sénégal émergent.

Abdou Karim Fofana s’entretenait avec des journalistes en marge d’une visite effectuée sur plusieurs sites de production d’une entreprise spécialisée dans le raffinage du sel, rapportent nos confrères de l’APS

’’Nous sommes venus écouter les préoccupations des acteurs locaux de la filière sel pour étudier et proposer des possibilités de son développement’’, a expliqué Fofana.

Il a ainsi fait savoir que des propositions allaient être faites au chef de l’Etat en termes de pistes pouvant déboucher sur une meilleure contribution de la filière à la croissance économique du Sénégal.

‘’Le secteur a connu par le passé des difficultés liées à la mévente de la production, mais nous commençons à avoir de l’espoir en raison des importants investissements réalisés par des industriels sénégalais’’, a fait valoir le ministre en charge du suivi du PSE.

Il a ainsi salué la venue de capitaux locaux dans la filière à l’image de l’entreprise Sel d’Afrique qu’il a visitée.

’’Ces unités ont toutefois encore besoin de l’assistance de l’Etat pour organiser ces filières, lever les contraintes organisationnelles et de fonctionnement’’, a-t-il encore dit.

Selon lui, les difficultés soulignées par les acteurs de la filière portent en général sur l’insuffisance de la production, l’absence de régularité de la fourniture en eau et en électricité, l’enclavement des sites de production entre autres.

De tous ces points conformément à notre mission, nous allons faire le suivi des grands projets structurants pour le Sénégal d’ici à l’horizon 2035, a-t-il assuré.

« Le sel peut permettre au Sénégal de renforcer son économie entre autres secteurs viables dans cette partie du pays, le Sine-Saloum. Le Sénégal a un potentiel productif très élevé en sel et particulièrement dans la région de Fatick’’, a-t-il affirmé

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mardi 24 mai 2022 - 19:45

Free construira et hébergera une nouvelle passerelle satellite pour Avanti

mardi 24 mai 2022 - 09:34

La centrale photovoltaïque de Diass générera une économie de 1.7 milliard par an

mardi 24 mai 2022 - 09:23

Côte d’Ivoire: une terre promise à une agriculture moderne

dimanche 22 mai 2022 - 19:02

Ebitda, c’est quoi au fait?

Laisser un commentaire

En continu

19:45

Free construira et hébergera une nouvelle passerelle satellite pour Avanti

09:34

La centrale photovoltaïque de Diass générera une économie de 1.7 milliard par an

09:23

Côte d’Ivoire: une terre promise à une agriculture moderne

19:02

Ebitda, c’est quoi au fait?

12:29

Idrissa Gueye : parcours, salaire, religion…Tout savoir sur le milieu du PSG !

07:28

En entreprenariat, la patience se paie « Cash »

Nos  Vidéos

dimanche 8 mai 2022 - 13:57

Ce Sénégalais invente un système de surveillance à distance

mercredi 27 avril 2022 - 11:34

Mouhamed FALL AL Amine, le jeune PDG le plus influent du Sénégal

mardi 26 avril 2022 - 06:53

Un diplômé en hôtellerie et restauration devenu laveur de voiture

vendredi 22 avril 2022 - 22:14

Wanter Market, un marché en ligne idéal pour les commerçants, les entreprises ou les particuliers

mardi 19 avril 2022 - 15:55

De l’université aux poubelles, Cherifa une entrepreneuse pas comme les autres.

dimanche 17 avril 2022 - 11:38

Voici comment Tik Tok a fait de ce jeune sénégalais un entrepreneur à succès

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant