Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Qui est vraiment Galo Diallo, agent des stars d’Instagram, TikTok et autres YouTube

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

A 32 ans, il est à la tête de l’influente agence Smile, qui collabore avec plus de 300 créateurs de contenus sur les réseaux sociaux. Ce dénicheur de talents compte sur le Festival de Cannes pour investir le grand écran.

Un VRP de luxe sur la Croisette

Galo Diallo est l’agent des stars du tout petit écran (pas celui de la télévision, mais du portable) : TikTok, Instagram, Snapchat, YouTube… Accompagné d’une vingtaine de ses talents, tous comédiens, il a débarqué à Cannes, en plein Festival, pour une opération de com’ inédite montée avec Instagram, postant des vidéos depuis une villa bling-bling située sur les hauteurs de la ville. « Pour un créateur de contenus, faire du cinéma c’est le Graal », estime Galo Diallo. Il écume les soirées pour présenter ses artistes aux producteurs qui comptent, aguiche les plateformes de streaming et les grandes marques, et pitche même des sujets à des pros du 7e art, quand ils sont assez aboutis. Lors de la précédente ­édition du festival, en 2021, son réseautage avait contribué à propulser l’un de ses protégés, Just Riadh, dans le premier rôle du film La Belle Etoile, de Stéphane Tulard, qui doit sortir d’ici à la fin de l’année.

Galo Diallo photographie à Cannes en Mai 2022.

Un gestionnaire de talents à succès

A la tête de l’agence Smile, qu’il a créée en 2016, l’homme de 32 ans gère les intérêts de 20 créateurs de contenus, qui cumulent 30 millions d’abonnés, et collabore avec près de 300 autres. Il les conseille, négocie des partenariats avec des marques, gère leur image et leur carrière et dégote des contrats avec des plateformes de streaming. Les profils sont variés et touchent différents domaines : danse, dessin et surtout beaucoup de vidéos humoristiques. Parmi les plus célèbres, Just Riadh, révélation de LOL : Qui rit, sort !, une série sur Prime Video, l’une des idoles des adolescents, connu pour ses formats courts dans lesquels il joue différents rôles, lance des défis grotesques. Repéré par l’agence alors qu’il avait moins de 100 000 abonnés en 2017, le comédien draine aujourd’hui 10 millions d’abonnés, tous réseaux sociaux confondus.

Un autodidacte révélé sur le tard

Né d’un père ouvrier et d’une mère femme de ménage, Galo Diallo est originaire de Cergy-Pontoise (Val-d’Oise). Cadet d’une fratrie de six frères et sœurs, il fuit les études. Il finit par décrocher son BEP vente, mais, à 17 ans, un déclic se produit au cours d’un voyage au Sénégal, pays d’origine de ses parents. « Je ne voulais pas être celui pour qui les parents ont fait beaucoup de sacrifices et qui glande, qui se laisse porter par la vie », raconte-t-il. Retour dans les salles de classe. Il fait de ses diplômes une priorité : il effectue un bac pro vente, puis un DUT technique de commercialisation avant d’intégrer l’école de commerce parisienne INSEEC. C’est au cours de ce master, en 2015, que naît l’idée de se lancer dans la communication numérique avec Smile.

Un passionné de la transmission

L’homme d’affaires Victor Newman, héros aux tempes argentées des Feux de l’amour, est sa principale source d’inspiration dans le business. Il a tout appris, ou presque, en regardant la série avec sa mère, qui, elle, essayait ­d’apprendre le français. De ces après-midi, il garde un goût pour la transmission. Désormais, chaque mois, il se rend dans des lycées classés REP ou à la campagne, « là où il y a moins de perspectives » pour parler de son expérience. Un jour, il aimerait monter sa propre école de création de contenus numériques pour transmettre ce qu’il a acquis sur le tas. Mais, avant cela, Galo Diallo ­aimerait développer des formats longs avec les plateformes de streaming.

Ola avec Le Monde

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mercredi 29 juin 2022 - 19:27

Le Bogolan ou l’étoffe d’un vrai chef

mercredi 29 juin 2022 - 10:00

La Chine finance les travaux de réhabilitation de quatre stades au Sénégal

mardi 28 juin 2022 - 16:52

Ngaye Mékhé: les habitants mouillent la chemise pour verdir la Ville

mardi 28 juin 2022 - 10:41

  Retards, longues minutes d’arrêt, le TER est-il devenu une tortue roulante?   

Laisser un commentaire

En continu

19:27

Le Bogolan ou l’étoffe d’un vrai chef

10:00

La Chine finance les travaux de réhabilitation de quatre stades au Sénégal

16:52

Ngaye Mékhé: les habitants mouillent la chemise pour verdir la Ville

10:41

  Retards, longues minutes d’arrêt, le TER est-il devenu une tortue roulante?   

17:29

Selon certains ambassadeurs africains au Maroc, le royaume ne fait que protéger son territoire

11:21

Voici à quoi ressemble un voyage en classe premium-economy à bord d’ Air Senegal 

Nos  Vidéos

mercredi 22 juin 2022 - 16:48

Mon rêve c’est de définir un grand footballeur comme Sadio Mané

lundi 20 juin 2022 - 19:33

Titulaire d’une licence professionnelle en génie civil

samedi 18 juin 2022 - 14:41

Cet artiste autodidacte a reproduit « Colobane » au moindre détail

mercredi 15 juin 2022 - 09:37

Ce jeune homme d’affaire a sauvé une école de 300 élèves de la faillite

jeudi 9 juin 2022 - 14:48

De Soudeur métallique à fabricant de chaussures international

jeudi 9 juin 2022 - 10:49

WAKANDA – La gestion participative du développement durable des aires protégées du paysage PONASI

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant