Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le Maroc veut une deuxième ligne de TGV et réfléchit à un métro aérien/sous-marin

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Fort du succès de son TGV entre Tanger et Casablanca, inauguré fin 2018, le Maroc souhaite étendre son réseau à grande vitesse ferroviaire, renseigne BFM Tv en début de semaine. Objectif affiché par le royaume, relier Casablanca à Marrakech puis Marrakech à Agadir. Soit 1300 kilomètres de nouvelles lignes. Le ministre du Transport du Maroc, Mohamed Abdeljalil, a indiqué que la réalisation de la LGV reliant Marrakech et Agadir est l’une des priorités du plan de l’Office national des chemins de fer (ONCF). Un tel projet exigera un investissement de 10 milliards d’euros, précise la même source avant d’ajouter que comme pour la première ligne, le Maroc entend mettre en place un partenariat public/privé avec encore une fois l’aide de la France?

En effet, pour cette première LGV à 2 milliards d’euros, l’État français s’est engagé sur un financement à 51% au moyen de différents prêts de 625 millions d’euros dont un accordé par l’agence française de développement de 220 millions d’euros.

De nombreuses entreprises françaises ont ainsi participé au projet: Alstom pour la fourniture des rames TGV, le consortium Ansaldo-Ineo (signalisation et télécoms), Cegelec (sous-stations électriques) et le consortium Colas Rail-Egis Rail (voies et caténaires).

Mais le choix de la France apparaît moins évident pour ce nouveau méga-projet. Selon une source citée par FranceInfo, le Maroc pourrait se tourner vers la Chine qui, à plusieurs reprises, s’est dite prête à contribuer au projet.

Le royaume pourrait ainsi opter pour le matériel roulant du groupe public chinois Zhong Neng Xuan Zong Industrial qui a déjà manifesté son intérêt pour participer à la construction de la LGV Marrakech-Agadir. Le ministre des Transports a fait savoir devant les députés que toutes les possibilités seront étudiées. Il faut noter que le Maroc qui a l’un des taux d’investissement les plus élevés au monde, représentant 30% du produit intérieur brut (PIB) alors que la moyenne mondiale est de 20%,  réfléchit aussi à un métro sous-marin ou autre aérien.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

jeudi 26 mai 2022 - 11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

jeudi 26 mai 2022 - 11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

jeudi 26 mai 2022 - 10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

mercredi 25 mai 2022 - 15:11

« J’ai démarré tout seul. Aujourd’hui, mon cabinet accompagne de grandes personnalités publiques ». 

Laisser un commentaire

En continu

11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

15:11

« J’ai démarré tout seul. Aujourd’hui, mon cabinet accompagne de grandes personnalités publiques ». 

09:30

Mauritanie-Sénégal: le projet gazier en commun GTA achevé à 70%

09:08

9.000 logements pour la phase1 du pôle urbain Daga Kholpa (Dakar)

Nos  Vidéos

dimanche 8 mai 2022 - 13:57

Ce Sénégalais invente un système de surveillance à distance

mercredi 27 avril 2022 - 11:34

Mouhamed FALL AL Amine, le jeune PDG le plus influent du Sénégal

mardi 26 avril 2022 - 06:53

Un diplômé en hôtellerie et restauration devenu laveur de voiture

vendredi 22 avril 2022 - 22:14

Wanter Market, un marché en ligne idéal pour les commerçants, les entreprises ou les particuliers

mardi 19 avril 2022 - 15:55

De l’université aux poubelles, Cherifa une entrepreneuse pas comme les autres.

dimanche 17 avril 2022 - 11:38

Voici comment Tik Tok a fait de ce jeune sénégalais un entrepreneur à succès

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant