Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

“J’ai quitté un CDI au Maroc pour ouvrir mon cabinet au Sénégal” 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Chaque année, le Maroc accorde plus d’une centaine de bourses d’études à l’Etat du Sénégal. Des milliers d’étudiants ont saisi cette opportunité pour se former. Si certains restent au Maroc pour débuter leur carrière professionnelle à la fin de leurs études, d’autres rentrent au bercail pour des raisons diverses. Pour Elimane Mbaye, titulaire d’un master en management et administration des entreprises dans une université du royaume, le choix de revenir au Sénégal ne s’est pas imposé.  

“J’ai fait quatre ans au Maroc. Au début j’avais des difficultés à trouver un emploi. Après avoir longtemps cherché du travail, j’ai eu un CDI mais l’idée de rentrer au bercail et l’amour pour mon pays étaient très forts. J’ai ainsi décidé de revenir “, se confie à Ola Sn Mbaye. 

Une décision courageuse quand on sait que quelque 65 % des petites et moyennes entreprises (PME) font faillite au Sénégal avant la fin de l’année de leur création en raison principalement des difficultés d’accès au financement, selon le Mdes. 

 Agé de 30ans, il est le Président directeur général du cabinet de l’International cabinet d’orientation et de recrutement (Icor). Icor est spécialisé dans le voyage notamment la vente de billets d’avion, l’assurance voyage, la réservation d’hôtel, le montage de dossier et prise de rendez-vous. L’entreprise accompagne aussi les étudiants dans les démarches relatives aux préinscriptions pour les marchés européen, turc, américain et nord-africain. Icor offre par ailleurs des services dans les domaines du transport et de l’immobilier.  

 “J’ai toujours voulu entreprendre, devenir indépendant, créer des emplois dans mon pays et faire partie des jeunes qui vont développer le Sénégal. C’est dans cette perspective que j’ai quitté mon emploi au Maroc”, conclut le jeune entrepreneur qui nourrit de grands rêves et ambitionne de se positionner rapidement dans son secteur d’activité où la concurrence fait rage alors que le potentiel reste largement sous exploité.  

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

jeudi 11 août 2022 - 19:45

Gorgui Dieng va construire un hôpital de 7 milliards pour la ville de Kebemer

jeudi 11 août 2022 - 17:37

Nano Crédit Der: Kiné N.Dione, 33 ans et mère de 3 enfants, la 100.000e bénéficiaire

jeudi 11 août 2022 - 11:04

Environ 80 milliards pour le programme de production alimentaire d’urgence

mercredi 10 août 2022 - 16:04

Hafou Touré Samb, chevalier de l’Ordre national

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En continu

19:45

Gorgui Dieng va construire un hôpital de 7 milliards pour la ville de Kebemer

17:37

Nano Crédit Der: Kiné N.Dione, 33 ans et mère de 3 enfants, la 100.000e bénéficiaire

11:04

Environ 80 milliards pour le programme de production alimentaire d’urgence

16:04

Hafou Touré Samb, chevalier de l’Ordre national

15:47

Tu veux devenir millionnaire ? Si oui, lance-toi dans la culture de l’oignon 

12:32

Le TER m’a sauvé des inondations

Nos  Vidéos

mercredi 10 août 2022 - 12:32

Le TER m’a sauvé des inondations

mardi 2 août 2022 - 21:11

J’ai bouclé mon cycle primaire au bout d’1an après avoir mémorisé le Coran en 2 ans seulement

mercredi 27 juillet 2022 - 07:58

J’ai bouclé mon cycle primaire au bout d’1an après avoir mémorisé le Coran en 2 ans seulement

mardi 26 juillet 2022 - 09:56

Nelson Ndour sur scène avec son père

mercredi 22 juin 2022 - 16:48

Mon rêve c’est de définir un grand footballeur comme Sadio Mané

lundi 20 juin 2022 - 19:33

Titulaire d’une licence professionnelle en génie civil

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant