Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Doctorante en Allemagne, cette mbouroise révolutionne le linge de maison

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Afin de promouvoir l’artisanat sénégalais, Fatou Talla Mbow a créé en 2020 avec l’appui de de sa mère, Seneartisans. Une entreprise dans laquelle elle promeut les arts traditionnels du Sénégal en favorisant le commerce équitable et l’utilisation de matériaux durables.

S’il existe bien un domaine dans lequel les femmes s’expriment, c’est celui de la mode. Pourtant le monde de la mode multiplie les injonctions faites aux femmes, diffuse des canons de beautés inatteignables pour le commun des mortels et détient un rôle non négligeable dans l’objectivisation de la femme. Chose que Fatou Talla Mbow a comprise. Cette sénégalaise et doctorante en Allemagne, est la fondatrice de la marque Senartisans (Senegalese artisans).

Située à Mbour, Seneartisans est une fabrique artisanale où sont confectionnés du linge de maison, des vêtements tradi-modernes et d’autres accessoires à partir de tissus traditionnels africains, mais aussi à partir de draps recyclés. Leur savoir-faire repose sur le “thioup”, une technique de teinture ancestrale avec de beaux motifs.  Son prestige : L’éthique et l’engagement. En effet, d’après la patronne, Senartisans, est très soucieuse de l’environnement et des conditions de travail des artisans. D’où ces trois choses qui leurs sont crucisales : la protection de l’environnement à travers l’utilisation de matériaux durables ; le commerce équitable pour d’améliorer le niveau de vie de nos artisans et le recrutement de plus femmes afin de les former à la teinturerie pour qu’elles deviennent financièrement

indépendantes.

S’agissant de matières premières utilisées dans la production de ses produits finis, Seneartisans mise sur l’utilisation de draps recyclés procurés chez un jeune vendeur de friperie dans un marché « louma » de Mbour. Ainsi, ils choisissent minutieusement les draps, en prenant en compte la pureté du coton et l’état du drap. Quant à leur bogolan, il leur vient du Mali.Débutant par la vente d’une  dizaine de housse de coussins et de kimonos qu’elle vendait à des amis, aujourd’hui, grâce aux réseaux sociaux et à des plateformes comme Djoloo et Afrikrea, Fatou commercialise des parures de lits partout dans le monde.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

vendredi 27 mai 2022 - 13:55

Qui est vraiment Galo Diallo, agent des stars d’Instagram, TikTok et autres YouTube

vendredi 27 mai 2022 - 09:45

Titulaire d’un master2, Dior Dieng a tout plaqué pour se lancer dans un métier d’homme

vendredi 27 mai 2022 - 09:24

“Je suis juriste fiscaliste dans un grand groupe et entrepreneuse dans la mode” 

jeudi 26 mai 2022 - 21:16

5 Choses à savoir sur la nouvelle ministre de la santé Dr M. Khemesse Ngom Ndiaye

Laisser un commentaire

En continu

13:55

Qui est vraiment Galo Diallo, agent des stars d’Instagram, TikTok et autres YouTube

09:45

Titulaire d’un master2, Dior Dieng a tout plaqué pour se lancer dans un métier d’homme

09:24

“Je suis juriste fiscaliste dans un grand groupe et entrepreneuse dans la mode” 

21:16

5 Choses à savoir sur la nouvelle ministre de la santé Dr M. Khemesse Ngom Ndiaye

11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

Nos  Vidéos

vendredi 27 mai 2022 - 09:45

Titulaire d’un master2, Dior Dieng a tout plaqué pour se lancer dans un métier d’homme

dimanche 8 mai 2022 - 13:57

Ce Sénégalais invente un système de surveillance à distance

mercredi 27 avril 2022 - 11:34

Mouhamed FALL AL Amine, le jeune PDG le plus influent du Sénégal

mardi 26 avril 2022 - 06:53

Un diplômé en hôtellerie et restauration devenu laveur de voiture

vendredi 22 avril 2022 - 22:14

Wanter Market, un marché en ligne idéal pour les commerçants, les entreprises ou les particuliers

mardi 19 avril 2022 - 15:55

De l’université aux poubelles, Cherifa une entrepreneuse pas comme les autres.

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant