Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Accro aux paris sportifs, il est sauvé de justesse de l’addiction par sa femme

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Au Sénégal, de nombreux jeunes sont parfois obligés d’emprunter de l’argent pour aller jouer. Et lorsque les paris ne sont pas gagnants, comme c’est le cas pour 70% d’entre eux, les joueurs se trouvent parfois en situation désespérante. C’est le cas d’Ibrahima Fall trouvé dans ce kiosque pari foot sis vers les deux voies de liberté 6. D’après lui, le pari foot est pour lui une addiction. L’histoire a commencé en 2010. Il avait 20 ans à l’époque, jeune étudiant, la fleur de l’âge, les sorties entre copains tous les jeudis. Un jour, un de ses copains se met à jouer de grosses sommes devant lui, au poker en ligne. Il se dit : Pourquoi pas ? Il s’y met, d’abord gentiment, et puis, très vite, les sommes grossissent. Ses gains le grisent. « J’ai toujours profondément aimé le jeu, la sensation de gagner. En plus ces sommes m’aident à gérer mes petits business », dit-il. Non loin de là, Ousmane un ancien passionné du parifoot qui s’est converti depuis qu’il s’est pendu. «  J’ai commencé à parier sur des matchs depuis 2015. Je suis musulman et si le Coran interdit les jeux de hasard, ayant vu mon beau-père parier lui aussi pendant toute mon enfance, j’ai fait en sorte de mettre des œillères sur cette interdiction. Paradoxalement, c’est la foi qui m’a permis de sortir de cette addiction. En plus je me suis marié il y’a une année et en tant que voilée, ma femme  m’a beaucoup apporté en ce sens », souligne-t-il.

 Tout laisse penser que les paris sportifs continueront d’évoluer et de se métamorphoser. Cette pratique a de tout temps été le reflet de son époque. L’avènement du E-sport et de ses compétitions réunissant des milliers de spectateurs en ont fait un objet évident de paris sportifs. Pourtant, c’est un phénomène qu’il aurait été difficile d’imaginer il y a quelques années. Réalité virtuelle, nouvelles pratiques sportives, bouleversements économiques : de nombreux paramètres conditionneront la forme que prendront les paris sportifs du futur. Mais l’Histoire a montré que cette pratique survit à tous les changements. De tout temps, les Hommes ont misé sur les évènements sportifs. L’engouement récent pour les paris sportifs n’est donc pas qu’un simple effet de mode. Au Sénégal, le Paris foot occupe une importante part de marché dans le portefeuille de la Lonase, avec plus de 57 % du chiffre d’affaires de la société publique, soit 68 milliards Cfa.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mercredi 1 décembre 2021 - 15:41

Le Fonsis et une banque chinoise à la recherche de bonnes idées de projets

mercredi 1 décembre 2021 - 15:33

Plus de 24 milliards pour « connecter » le numérique à l’économie

mercredi 1 décembre 2021 - 15:26

16% des sidéens ignorent qu’ils ont le Sida

mardi 30 novembre 2021 - 09:46

Gaz butane, essence, gasoil… la SAR ferme ses robinets

Laisser un commentaire

En continu

15:41

Le Fonsis et une banque chinoise à la recherche de bonnes idées de projets

15:33

Plus de 24 milliards pour « connecter » le numérique à l’économie

15:26

16% des sidéens ignorent qu’ils ont le Sida

09:46

Gaz butane, essence, gasoil… la SAR ferme ses robinets

21:22

ONIVA, 1 ère voiture de haute qualité « 100% » sénégalaise

18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

Nos  Vidéos

lundi 29 novembre 2021 - 18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

dimanche 28 novembre 2021 - 18:51

De vendeur de journaux et sacs plastiques à millionnaire et écrivain sans jamais aller à l’école

vendredi 26 novembre 2021 - 15:51

Il ne leur manque que 5 petits millions pour briller au mondial du Teqbal

vendredi 26 novembre 2021 - 06:11

Ce Congolais préfère le Sénégal à l’Europe

dimanche 21 novembre 2021 - 00:13

Ce professeur de l’Ucad vient de résoudre les problèmes de malnutrition infantile au Sénégal.

lundi 1 novembre 2021 - 16:29

TFM: dans les coulisses de la nouvelle émission de Pape Cheikh Diallo

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant