Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Tivaoune, la capitale du Manioc, rêve d’une industrialisation

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le manioc est l’une des plus importantes cultures à racines tropicales au Sénégal. S’il est cultivé dans beaucoup de régions du pays, une location en particulier semble bien placée pour revendiquer la capitale du tubercule. Tivaouane ! Dans la ville sainte, un demi-million de tonnes de manioc a été produit lors de la précédente campagne, estiment les producteurs locaux. En plus des terres fertiles à la culture du manioc, le secret de cette réussite réside dans les variétés locales qui donnent jusqu’à peine 11 tonnes par hectare. Fort de ce succès, les producteurs du tubercule originaire d’Amérique du Sud ne se contentent plus de vendre leurs productions à l’état brut. Ils  sont de plus en plus dans la transformation bien que celle-ci soit encore à un stade primaire.

Par ailleurs, les cultivateurs misent également sur les nouvelles technologies et innovations et cherchent à accroître la production annuelle de manioc dans le département. L’enjeu est de taille en termes de revenus pour les producteurs, de création d’emplois et de recettes pour les caisses de l’Etat.  En 2018 déjà, la capacité de production du secteur était estimée à 235 000 tonnes de farine par an au moment où le Sénégal importait 2 500 tonnes de farine de blé, pour la fabrication de pains pour un montant de 120 milliards de FCFA.

Consommé en Europe, le manioc est aujourd’hui la cinquième plante la plus consommée au monde, juste derrière le riz, le blé, le maïs et la pomme de terre.  La production de manioc est aussi destinée à la transformation en amidon. Un produit très demandé dans le monde. 

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mercredi 1 décembre 2021 - 15:41

Le Fonsis et une banque chinoise à la recherche de bonnes idées de projets

mercredi 1 décembre 2021 - 15:33

Plus de 24 milliards pour « connecter » le numérique à l’économie

mercredi 1 décembre 2021 - 15:26

16% des sidéens ignorent qu’ils ont le Sida

mardi 30 novembre 2021 - 09:46

Gaz butane, essence, gasoil… la SAR ferme ses robinets

Laisser un commentaire

En continu

15:41

Le Fonsis et une banque chinoise à la recherche de bonnes idées de projets

15:33

Plus de 24 milliards pour « connecter » le numérique à l’économie

15:26

16% des sidéens ignorent qu’ils ont le Sida

09:46

Gaz butane, essence, gasoil… la SAR ferme ses robinets

21:22

ONIVA, 1 ère voiture de haute qualité « 100% » sénégalaise

18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

Nos  Vidéos

lundi 29 novembre 2021 - 18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

dimanche 28 novembre 2021 - 18:51

De vendeur de journaux et sacs plastiques à millionnaire et écrivain sans jamais aller à l’école

vendredi 26 novembre 2021 - 15:51

Il ne leur manque que 5 petits millions pour briller au mondial du Teqbal

vendredi 26 novembre 2021 - 06:11

Ce Congolais préfère le Sénégal à l’Europe

dimanche 21 novembre 2021 - 00:13

Ce professeur de l’Ucad vient de résoudre les problèmes de malnutrition infantile au Sénégal.

lundi 1 novembre 2021 - 16:29

TFM: dans les coulisses de la nouvelle émission de Pape Cheikh Diallo

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant