Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Sénégal: un « généreux » milliardaire nigérian finance les sortants des ISEP à coup de millions

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) a choisi les sortants des Instituts supérieurs d’enseignement professionnel (ISEP) porteurs de projets pour la 8éme édition du Programme d’entreprenariat de la Fondation Tony Elumelu.

’’A travers la fondation, les jeunes étudiants diplômés des ISEP sont encouragés à postuler pour bénéficier d’un capital d’amorçage de 5 mille dollars (environ 3 millions de francs Cfa), un mentorat et une formation en gestion d’affaires et plus encore dans le cadre du programme’’, a expliqué le ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Omar Hanne, à l’issue d’une rencontre avec le Directeur général de United Bank Africa (UBA).

Il s’agira, a-t dit, d’identifier ’’les porteurs de projets, les mettre en concurrence, sélectionner les meilleurs projets pour leur faire une donation afin qu’ils puissent démarrer leurs projets’’.

’’Dans les ISEP, des jeunes sont formés en deux ans pour leur donner une qualification qui les met immédiatement dans le monde de l’entreprenariat dans un pays avec 77% de jeunes confrontés à un problème d’emploi et d’employabilité’’, a dit le ministre.

En effet, a-t-il ajouté, la formation dans les ISEP est conçue de telle sorte que pendant les deux ans, les étudiants sont aussi bien dans les salles de classe que dans les sites de production pour régler le problème d’employabilité.

’’L’expérience a montré que dès leur sortie, ils peuvent travailler dans une entreprise ou créer leur propre entreprise’’, a-t-il souligné.

C’est pourquoi, dans le cadre de ce programme, ’’le ministère a choisi les sortants de l’ISEP et mettra tout en œuvre avec tous les moyens disponibles, notamment l’accompagnement des enseignants, des laboratoires, des infrastructures pour que ceux qui sont seront choisis dans les brefs délais puissent soumettre leurs projets’’, a t-il poursuivi.

’’L’année dernière, 32 étudiants ont bénéficié de ce financement. L’objectif de la banque est d’augmenter ce nombre de manière significative. Un encadrement sera mis en place pour chaque projet porté par un jeune étudiant pour bénéficier de ce financement’’, a dit Cheikh Omar Hanne.

Le programme ’’Xeyu Ndawyi’’ pour l’emploi des jeunes lancé en avril 2021 par le chef de l’Etat est également ciblé par la Fondation pour ce financement.

’’Le programme finance les jeunes entrepreneurs africains sur la base de projets dans les 54 pays d’Afrique. Mais cette année particulièrement, nous avons décidé de travailler avec le MESRI pour essayer de promouvoir au maximum les étudiants dans l’entreprenariat’’, a expliqué le Directeur général de UBA, Bode Aregbesola.

’’Vu le travail fourni par le ministère avec la mise en place des ISEP dont les sortants sont des jeunes opérationnels dès leur sortie, on est prêt à leur faciliter l’accès au financement avec une première donation, une formation (…) ils peuvent commencer à créer leur propre entreprise’’, a-t-il dit.

La Fondation mise en place par la banque pour promouvoir l’entreprenariat des jeunes est ’’consciente que le développement de l’Afrique se fait par les jeunes instruits’’.

’’C’est un concours international où les 54 pays de l’Afrique sont concernés. Et, sur le podium, au Nigéria, tous les pays seront représentés. Mais notre objectif, c’est de retrouver un maximum de lauréats sénégalais dont des étudiants. Cela donnera une idée de la qualité des enseignements au Sénégal’’, a souligné Bode Aregbesola.

Le programme qui en est à sa 8ème édition a vu la participation de plus de 400 000 africains dont une trentaine de sénégalais, soit 81% de femmes et 19% d’hommes.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

vendredi 27 mai 2022 - 13:55

Qui est vraiment Galo Diallo, agent des stars d’Instagram, TikTok et autres YouTube

vendredi 27 mai 2022 - 09:45

Titulaire d’un master2, Dior Dieng a tout plaqué pour se lancer dans un métier d’homme

vendredi 27 mai 2022 - 09:24

“Je suis juriste fiscaliste dans un grand groupe et entrepreneuse dans la mode” 

jeudi 26 mai 2022 - 21:16

5 Choses à savoir sur la nouvelle ministre de la santé Dr M. Khemesse Ngom Ndiaye

Laisser un commentaire

En continu

13:55

Qui est vraiment Galo Diallo, agent des stars d’Instagram, TikTok et autres YouTube

09:45

Titulaire d’un master2, Dior Dieng a tout plaqué pour se lancer dans un métier d’homme

09:24

“Je suis juriste fiscaliste dans un grand groupe et entrepreneuse dans la mode” 

21:16

5 Choses à savoir sur la nouvelle ministre de la santé Dr M. Khemesse Ngom Ndiaye

11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

Nos  Vidéos

vendredi 27 mai 2022 - 09:45

Titulaire d’un master2, Dior Dieng a tout plaqué pour se lancer dans un métier d’homme

dimanche 8 mai 2022 - 13:57

Ce Sénégalais invente un système de surveillance à distance

mercredi 27 avril 2022 - 11:34

Mouhamed FALL AL Amine, le jeune PDG le plus influent du Sénégal

mardi 26 avril 2022 - 06:53

Un diplômé en hôtellerie et restauration devenu laveur de voiture

vendredi 22 avril 2022 - 22:14

Wanter Market, un marché en ligne idéal pour les commerçants, les entreprises ou les particuliers

mardi 19 avril 2022 - 15:55

De l’université aux poubelles, Cherifa une entrepreneuse pas comme les autres.

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant