Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Sanctions CEDEAO: Macron veut aller plus loin et promet de serrer la vis sur Bamako

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a durement sanctionné dimanche le projet de la junte de continuer à diriger le pays pendant plusieurs années et le manquement à sa promesse de tenir le 27 février des élections ramenant les civils à la direction du pays.

Après les pays africains de la CEDEAO, hors Guinée qui soutient le Mali, leurs partenaires européens se préparent à serrer la vis sur Bamako. Les ministres des Affaires étrangères de l’UE devraient en discuter lors de leur réunion informelle prévue à Brest, dans l’ouest de la France, cette semaine, selon les médias français citant le président Emmanuel Macron pour qui « d’ici à la fin du mois il y aura une réunion formelle pour que l’UE et l’ensemble des pays qui la composent puissent accompagner cette décision de sanctions Dans la même foulée, ce dernier qui s’exprimait ce mardi lors d’une conférence de presse a fait savoir que la France et l’Union européenne soutiennent les « sanctions inédites » contre le Mali

Pour rappel, les sanctions sont, entre autres, la fermeture des frontières terrestres et aériennes entre le Mali et les autres États membres de la Cédéao, le rappel des ambassadeurs à Bamako, le gel des avoirs maliens dans les banques centrales et commerciales de la région ouest-africaine et la suspension des transactions commerciales avec Bamako à l’exception des produits médicaux et de première nécessité.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

lundi 24 janvier 2022 - 11:04

Marié à une Américaine, MBA en transports, maire de Dakar, qui est Barthélemy Dias ?

dimanche 23 janvier 2022 - 16:51

« Baba » Diao Itoc, le discret « décolonisateur» du paysage bancaire privé au Sénégal

dimanche 23 janvier 2022 - 10:25

Au Maroc, les influenceurs vont désormais payer l’impôt

samedi 22 janvier 2022 - 19:51

8 bonnes raisons d’investir au Sénégal

Laisser un commentaire

En continu

11:04

Marié à une Américaine, MBA en transports, maire de Dakar, qui est Barthélemy Dias ?

16:51

« Baba » Diao Itoc, le discret « décolonisateur» du paysage bancaire privé au Sénégal

10:25

Au Maroc, les influenceurs vont désormais payer l’impôt

19:51

8 bonnes raisons d’investir au Sénégal

18:46

Thiès: un jury d’imams « auditionne » les candidats aux élections locales et ce n’est pas une comédie électorale

23:00

Le sénégalais inventeur du premier ordinateur thermique ouvre une école au Sénégal

Nos  Vidéos

vendredi 21 janvier 2022 - 23:00

Le sénégalais inventeur du premier ordinateur thermique ouvre une école au Sénégal

jeudi 13 janvier 2022 - 08:03

Waaaw! Cet étudiant a créé un jeu dédié à l’apprentissage des maths

jeudi 6 janvier 2022 - 19:12

D’un master en logistique à chef d’entreprise dans la restauration

mardi 4 janvier 2022 - 18:19

Du petit commerce, aux centre d’appels jusqu’à DG de banque (Thérèse Faye Diouf)

mercredi 29 décembre 2021 - 05:01

Macky Sall ouvre gratuitement le TER pour 15 jours

mercredi 29 décembre 2021 - 04:55

Dakar: il quitte l’ltalie pour épouser son amie connue sur Instagram

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant