Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Prostitution au Sénégal: réseaux sociaux, salles de sport…les nouveaux trottoirs !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

 

Matériels de luxe, beaux vêtements, style de vie aisée, pauvreté … Autant d’éléments qui poussent certaines filles vers la prostitution. Si avant, elles  se ruaient vers certains quartiers huppés de Dakar, ce n’est plus le cas, dorénavant. Les filles qui vendent leur corps adoptent de nouvelles pratiquent plus discrètes.  Pour la plupart, il suffit juste de poster quelques photos dénudées, pour agiter les appétits des hommes, comme nous le confirme cette femme qui a préféré garder l’anonymat. « Avant j’empruntait les quartiers d’Almadies, de Fann Résidence ou de la corniche. Mais avec l’arrivée de la pandémie, je me limite seulement à poster des vidéos et photos sexy sur un site qui m’a été proposé par une amie. De là, je fixe un rendez-vous avec un client, une fois d’accord sur le prix.

 

La prostitution est certes un  choix que j’assume, mais c’est que je suis maman d’une princesse de six ans et soutien de famille », explique notre interlocutrice. Bien que la nécessité pousse parfois certaines femmes à se « vendre », d’autres par contre, ne sont intéressées que d’un train de vie luxueuse. Iphone 12 Pro à la main, tatouage au bras, cette femme ne mâche pas ses mots. « Je suis jeune et belle. Dans ce pays tout le monde sait que c’est difficile de trouver un boulot après les études. Donc si toutefois des hommes généreux veulent me financer pour leur plaisir, je n’y vois aucun mal. C’est du  donnant-donnant », confesse cette adepte du « mbaraan ».

 

Coach sportif de profession, M.N explique avoir à plusieurs reprises, reçu des avances de ses clientes. D’après le jeune homme élancé et musclé, rares sont les femmes qui viennent dans son établissement juste pour faire du sport. Il estime que beaucoup d’entre elles ne sont là que juste pour repérer des hommes riches. Même si lui personnellement renie les avances de ces dernières, « il y en a qui, à coup sûr acceptent car sont célibataires et  proies faciles », estime le jeune homme.

L’indélicatesse de certains parents, la liberté, ou la sexualité précoce seraient les causes qui poussent certaines jeunes vers la dépravation. Malgré les moultes sensibilisations à leur égard, ce fléau perdure dans la société sénégalaise …

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

jeudi 26 mai 2022 - 21:16

5 Choses à savoir sur la nouvelle ministre de la santé Dr M. Khemesse Ngom Ndiaye

jeudi 26 mai 2022 - 11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

jeudi 26 mai 2022 - 11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

jeudi 26 mai 2022 - 10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

Laisser un commentaire

En continu

21:16

5 Choses à savoir sur la nouvelle ministre de la santé Dr M. Khemesse Ngom Ndiaye

11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

15:11

« J’ai démarré tout seul. Aujourd’hui, mon cabinet accompagne de grandes personnalités publiques ». 

09:30

Mauritanie-Sénégal: le projet gazier en commun GTA achevé à 70%

Nos  Vidéos

dimanche 8 mai 2022 - 13:57

Ce Sénégalais invente un système de surveillance à distance

mercredi 27 avril 2022 - 11:34

Mouhamed FALL AL Amine, le jeune PDG le plus influent du Sénégal

mardi 26 avril 2022 - 06:53

Un diplômé en hôtellerie et restauration devenu laveur de voiture

vendredi 22 avril 2022 - 22:14

Wanter Market, un marché en ligne idéal pour les commerçants, les entreprises ou les particuliers

mardi 19 avril 2022 - 15:55

De l’université aux poubelles, Cherifa une entrepreneuse pas comme les autres.

dimanche 17 avril 2022 - 11:38

Voici comment Tik Tok a fait de ce jeune sénégalais un entrepreneur à succès

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant