Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Pourquoi les sénégalaises aiment-elles autant l’or ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email


Aujourd’hui, il est difficile de trouver une femme qui ne porte jamais de bijoux. Que ce soit pour surfer sur les tendances ou pour agrémenter un look, les bracelets, bagues, colliers ou boucles d’oreilles sont des accessoires forts appréciés de la gent féminine. Mais au fait, pourquoi les femmes aiment-elles porter des parures de bijoux surtout ceux en or?


A l’heure de se décider pour les bijoux jaunes, les femmes ont l’embarras du choix. Faciles à porter, ils sont relativement discrets et habillent élégamment les poignets. Stratégiquement placés autour du cou, les colliers se font davantage remarquer. A l’instar des boucles d’oreilles, le collier rehausse la beauté du visage en lui donnant une belle luminosité. Les bagues et les bracelets en or ne sont pas en reste. Mais d’où vient cette envie de se parer d’objets décoratifs ? Depuis quand les femmes aiment-elles arborer des accessoires brillants ? Ceux qui pensent que porter des bijoux sont une habitude née avec la modernité et un meilleur accès à la consommation se trompent lourdement.

On estime que les premiers bijoux sont apparus il y a 100 000 ans environ. A l’époque, on prêtait des propriétés magiques et religieuses aux bijoux : ils servaient de porte-bonheurs, de talismans et même d’offrandes pour les Dieux. Aujourd’hui, il n’est plus uniquement destiné à une classe sociale unique même s’il est encore vrai que certains diamants et pierres particulièrement rares sont toujours réservés à une élite. Objet de décoration accessible et met en avant les habits et la beauté de la gent féminine, l’or est très aimé par les femmes sénégalaises mais pas que : les hommes aussi raffolent aussi d’en porter ! Lors des cérémonies familiales ou religieuses, les femmes n’hésitent plus à se garnir d’or pour du « m’as-tu-vu » : des masques ou ceintures d’or mêmes sont portés pour « se faire belles ». Dans un pays considérablement pauvre, des inondations qui pourrissent le quotidien des habitants de certaines localités, la cherté de la vie et l’impact de la pandémie du coronavirus, cette tendance choque plus qu’elle n’émeut.


En Afrique, la demande d’or est supérieure à l’offre, dont 50 % achetés par les joailliers, 38 % par les investisseurs. Les réserves connues se situent surtout en Afrique du Sud, en Australie et au Pérou, mais la Chine est le premier producteur mondial depuis 2007. Quant au Sénégal, il a produit 16,24 tonnes d’or en 2020, d’après les dernières données disponibles fournies par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) dans son rapport 2020. Il occupe ainsi le 3ème pays dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) en termes de production derrière le Burkina Faso (62,14 tonnes) et la Côte d’Ivoire (33,5 tonnes).

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

dimanche 28 novembre 2021 - 14:55

Tendance: ces Sénégalaises qui « vident » leur robe à peine mariées

samedi 27 novembre 2021 - 19:26

« Grosses » réformes au Cesti

samedi 27 novembre 2021 - 16:36

10 milliards, le « cadeau » de fin d’année des retraités

samedi 27 novembre 2021 - 12:19

74% des Sénégalaises n’ont pas acheté leur téléphone

Laisser un commentaire

En continu

14:55

Tendance: ces Sénégalaises qui « vident » leur robe à peine mariées

19:26

« Grosses » réformes au Cesti

16:36

10 milliards, le « cadeau » de fin d’année des retraités

12:19

74% des Sénégalaises n’ont pas acheté leur téléphone

15:51

Il ne leur manque que 5 petits millions pour briller au mondial du Teqbal

06:11

Ce Congolais préfère le Sénégal à l’Europe

Nos  Vidéos

vendredi 26 novembre 2021 - 15:51

Il ne leur manque que 5 petits millions pour briller au mondial du Teqbal

vendredi 26 novembre 2021 - 06:11

Ce Congolais préfère le Sénégal à l’Europe

dimanche 21 novembre 2021 - 00:13

Ce professeur de l’Ucad vient de résoudre les problèmes de malnutrition infantile au Sénégal.

lundi 1 novembre 2021 - 16:29

TFM: dans les coulisses de la nouvelle émission de Pape Cheikh Diallo

samedi 30 octobre 2021 - 17:40

Même pas 20, un ingénieur autodidacte fabrique des drones et aspirateurs connectés

jeudi 28 octobre 2021 - 23:11

D’où viennent le goût particulier et l’odeur irrésistible du dibi

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant