Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Portrait: qui est le Khalif Cheikh Mouhamadoul Mahi Niass ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Pas de paix, point de développement. Le Chalif de Médina Baye, Cheikh Mouhammadoul Mahi Ibrahima Niass a t’il compris cela ? Sans doute, oui. Le 5ème Khalif de Baye Niass était en visite au Soudan, le 17 Mai dernier. Président en exercice de l’Union islamique africaine, Cheikh Mahi a pris son bâton de pèlerin pour ramener la paix tant convoitée au Darfour. Une mission qui semblait importante. Car, beaucoup d’organisations et d’associations internationaux ont échoué à cette mission.

Mais pour le fils de Baye Niass, la récolte a été belle. Il a réussi à réunir les belligérants autour de la table de négociations, dans la soirée du dimanche 22 mai. Résultat ? Ces derniers se sont engagés, devant le khalife de la Fayda, à déposer les armes. Une bonne nouvelle a soulagé non seulement le Soudan, mais l’Afrique et le monde entier. Après des discussions avec les autorité du pays, le khalife est allé à la rencontre des populations dans les différentes régions du pays en général et du Darfour en particulier.

Après un premier succès le 23 mai 2022, avec la prouesse de réunir les dignitaires de plus 50 tribus en conflit et leur demander de déposer les armes, cette tournée de Cheikh Mahi Niass a connu un deuxième succès ce dimanche 29 mai 2022 avec l’annonce des autorités militaires de la levée de l’état d’urgence imposé depuis le 25 octobre 2021, lors du coup d’Etat qui avait mis fin à la transition démocratique d’Omar El-Bachir.

Pour rappel, la région de Darfour a été ravagée par une guerre civile déclenchée en 2003 entre le régime à majorité arabe et les insurgés issus de minorités ethniques dénonçant des discriminations. Environ 300 000 personnes sont mortes et près de 2,5 millions déplacées durant les premières années de violences, d’après l’ONU qui compte être reçue par le Khalif Cheikh Mouhamadoul Mahi Niass pour des félicitations après son voyage réussi au Soudan où il a dissuadé 50 factions qui ont déposé leurs armes après une guerre qui a duré plus de 20 ans.

Ses qualités sont multiples. Il est modeste, humble, simple, disponible, généreux, un grand érudit, un intellectuel au service de la Fayda Tidianya. Cheikh Mouhamadou Mahi Ibrahima Niasse est le 5e khalife de Médina Baye et le Président en exercice de l’Union islamique africaine. Né en 1938 à Médina Baye, Cheikh Mouhamadou Mahi Ibrahim Niass a fait ses premiers pas aux côtés de son père Cheikh Ibrahima Niass et de sa mère Ya Aïssatou Sarr à Léona Niassène. Doté d’une intelligence fascinante, il a très tôt pris goût aux enseignements religieux. Comme ses frères, il débuta ses études aux côtés de son père puis transféré à l’école coranique chez un mauritanien du nom de Rabanni pour parfaire ses connaissances mais aussi et surtout ses prononciations. Ses efforts dans les études finiront par payer. Il devient le premier élève à maitriser le Coran dans ce dahira.

Courtois et discret, Cheikh Mouhamadou Mahi Ibrahima Niass termine son cursus scolaire avant que Baye Niass ne l’amène au Maroc. Il sera là-bas jusqu’en 1961. Pendant cette année avec la crise qui sévissait au Maroc, il sera amené à l’université Al Azar du Caire où il obtient sa maîtrise en histoire en 1976. Papa Mahi Niass revient au Sénégal où il sera le directeur de l’Institut islamique de Elhadji Abdoulaye Niass de Médina Baye depuis 1998. Cheikh Mouhamadou Mahi Ibrahima Niasse est dépeint comme un intellectuel hors pair mais qui fait fi des mondanités de la vie. « Il est très accessible. Il ne fait pas partie de ses chefs religieux qui restent enfermer dans leur chambre. Tous les matins, il étale sa natte devant sa maison et communie avec les fidèles.

C’est vraiment un Khalife très modeste », raconte un de ses Talibés. Son amour pour la connaissance le pousse à faire des recherches sur les lois islamiques. Maître de conférence, il s’est illustré aussi sur les podiums des plus grands universités de l’Afrique pour des conférences. Il voyage de pays en pays pour partager ses connaissances avec le reste du monde. A Médina Baye, il secondait le défunt khalife en se rendant souvent dans la sous région en son nom. Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahima Niass sera remplacé par son frère cadet et l’imminent conférencier Cheikh Mouhamadou Mahi Ibrahim Niass. Cet érudit de l’islam présidera à la destinée de la Fayda comme ses prédécesseurs. Cet intellectuel hors pair est connu pour sa franchise et sa simplicité. 5ème khalife de son père, le nouveau khalife de Médina Baye est aussi un adepte de la lecture.

Il a des objectifs bien définis. Le premier parmi ceux-ci est l’élargissement de la cité religieuse de Médina Baye. Il table sur au moins un budget de 1000 milliards de francs CFA pour la réalisation cet ouvrage. « Barkham City », comportera, une mosquée de 60 mille places, une esplanade de 40 mille places, un grand marché, un hôpital. Il y aura également, au sein de cette grande cité, de petits quartiers qui porteront les noms des dignitaires de la Fayda Tijanyah. Ainsi, Cheikh Mouhamadou Mahi Ibrahima Niasse veut rendre plus attrayant la cité religieuse. Au grand bonheur des milliers de fidèles qui y convergent annuellement pour célébrer la naissance du prophète Mouhamed (PSL). Papa Mahi est récent élu, le Président en exercice de l’Union islamique africaine et a fait un incroyable exploit à rassembler plus de 50 tribus à Darfour au Soudan avec leurs dignitaires. Le guide religieux sénégalais les a appelés à déposer les armes et à taire leurs divergences pour que la paix revienne.

Par Ibrahima FAYE pour SEE Mag

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mercredi 10 août 2022 - 16:04

Hafou Touré Samb, chevalier de l’Ordre national

mercredi 10 août 2022 - 15:47

Tu veux devenir millionnaire ? Si oui, lance-toi dans la culture de l’oignon 

mercredi 10 août 2022 - 12:32

Le TER m’a sauvé des inondations

lundi 8 août 2022 - 10:40

Au Maroc, le lavage des véhicules avec de l’eau potable est désormais interdit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En continu

16:04

Hafou Touré Samb, chevalier de l’Ordre national

15:47

Tu veux devenir millionnaire ? Si oui, lance-toi dans la culture de l’oignon 

12:32

Le TER m’a sauvé des inondations

10:40

Au Maroc, le lavage des véhicules avec de l’eau potable est désormais interdit

09:24

Le Sénégal dans le top5 des pays producteurs de bière au sein de l’UEMOA

11:37

Voici comment se faire de l’argent en investissant dans la mangue sénégalaise

Nos  Vidéos

mercredi 10 août 2022 - 12:32

Le TER m’a sauvé des inondations

mardi 2 août 2022 - 21:11

J’ai bouclé mon cycle primaire au bout d’1an après avoir mémorisé le Coran en 2 ans seulement

mercredi 27 juillet 2022 - 07:58

J’ai bouclé mon cycle primaire au bout d’1an après avoir mémorisé le Coran en 2 ans seulement

mardi 26 juillet 2022 - 09:56

Nelson Ndour sur scène avec son père

mercredi 22 juin 2022 - 16:48

Mon rêve c’est de définir un grand footballeur comme Sadio Mané

lundi 20 juin 2022 - 19:33

Titulaire d’une licence professionnelle en génie civil

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant