Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Où en est l’Etat avec sa promesse d’attribuer aux femmes 30 % des terres du pays?  

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le Réseau national des femmes agricultrices du Sénégal a rappelé, lundi, à Djilor Djidiack (centre), la promesse faite par l’Etat du Sénégal d’attribuer aux femmes au moins 30 % des terres documentées du pays. 
 
« Il y a une volonté politique certes » pour le respect de cette promesse, a reconnu la présidente de ladite organisation, Julie Cissé, relevant les « pesanteurs culturelles » et les « contraintes » à cause desquelles « les statistiques nationales liées à l’accès des femmes à la terre sont encore loin de cet objectif ». 
 
« Des statistiques nationales liées à l’accès des femmes aux terres aménagées et documentées parlent de 13 % à 15 % », a-t-elle dit dans un entretien avec l’APS. 
 
Ces données représentent le pourcentage des terres attribuées aux femmes au Sénégal, selon Mme Cissé. 
 
Le Sénégal a signé un engagement pris en 2015 par les chefs d’Etat africains en faveur de l’octroi de 30 % au moins des terres aux femmes, selon un document du Réseau national des femmes agricultrices. 
 
« L’Etat doit et peut mieux faire pour relever ce taux d’accès, car les femmes agricultrices participent activement au développement de l’agriculture et à la sécurité alimentaire de notre pays », a plaidé Julie Cissé. 
 
Les femmes apportent une forte contribution à l’activité agricole et à la création de richesses en général, a-t-elle souligné, réclamant leur accès à la terre, aux financements destinés à l’agriculture, aux intrants et équipements agricoles. 
 
« Les terres documentées, ce sont toutes les terres aménagées, dont l’Etat a connaissance, sur l’étendue du territoire », a précisé la présidente du Réseau national des femmes agricultrices du Sénégal. 
 
Cette organisation revendique 6.000 femmes membres réparties entre 300 groupements. 

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mercredi 10 août 2022 - 16:04

Hafou Touré Samb, chevalier de l’Ordre national

mercredi 10 août 2022 - 15:47

Tu veux devenir millionnaire ? Si oui, lance-toi dans la culture de l’oignon 

mercredi 10 août 2022 - 12:32

Le TER m’a sauvé des inondations

lundi 8 août 2022 - 10:40

Au Maroc, le lavage des véhicules avec de l’eau potable est désormais interdit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En continu

16:04

Hafou Touré Samb, chevalier de l’Ordre national

15:47

Tu veux devenir millionnaire ? Si oui, lance-toi dans la culture de l’oignon 

12:32

Le TER m’a sauvé des inondations

10:40

Au Maroc, le lavage des véhicules avec de l’eau potable est désormais interdit

09:24

Le Sénégal dans le top5 des pays producteurs de bière au sein de l’UEMOA

11:37

Voici comment se faire de l’argent en investissant dans la mangue sénégalaise

Nos  Vidéos

mercredi 10 août 2022 - 12:32

Le TER m’a sauvé des inondations

mardi 2 août 2022 - 21:11

J’ai bouclé mon cycle primaire au bout d’1an après avoir mémorisé le Coran en 2 ans seulement

mercredi 27 juillet 2022 - 07:58

J’ai bouclé mon cycle primaire au bout d’1an après avoir mémorisé le Coran en 2 ans seulement

mardi 26 juillet 2022 - 09:56

Nelson Ndour sur scène avec son père

mercredi 22 juin 2022 - 16:48

Mon rêve c’est de définir un grand footballeur comme Sadio Mané

lundi 20 juin 2022 - 19:33

Titulaire d’une licence professionnelle en génie civil

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant