Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Moukhtar a refusé un CDI au Maroc pour élever des lapins au Sénégal

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Makhtar Gueye ? Ça ne vous dit rien, peut-être.  Normal car Moukhtar n’est pas une célébrité. Mais vous feriez bien de noter son nom. Vous allez bientôt entendre parler de lui. Mais de qui s’agit-t-il ? Titulaire d’un Master en droit maritime et des transports à l’Université Mohammed V de Rabat (Maroc), l’ancien boursier d’excellence de l’Agence marocaine de la coopération internationale se distingue par son goût prononcé pour les aventures. Sa plus grande prise de risque ? Alors que ses promotionnaires ont opté pour les bureaux climatisés du Casablanca Finance City (CFC), la première place financière du continent africain, Moukhtar, lui, a choisi de répondre à l’appel du pays. « Après mes études, j’ai eu à bénéficier d’un CDI au sein d’une multinationale au Maroc avant de démissionner de ce poste pour revenir créer ma propre entreprise au Sénégal après mon expérience pour participer à la création d’emplois mais aussi servir de modèle aux jeunes. », explique le jeune entrepreneur avec un bain de patriotisme.

« J’ai décidé de revenir car j’ai su que notre cher pays a besoin de nous et vu que j’ai déjà bénéficié d’une bourse étatique pour continuer mes études à l’étranger »,je me sentais redevable envers mon pays, explique-t-il avant d’ajouter « je ne voulais plus continuer à servir dans un autre pays au détriment de ma propre patrie. »

Mais la décision n’a pas été facile à prendre pour Moukhtar. Et pour cause, « j’ai reçu toutes sortes de conseils venant de ma famille, mes amis et collègues pour me faire changer d’avis ». C’était sans compter sur la détermination de l’enfant prodige.  Pourtant, une fois de retour au bercail, les choses ne se sont pas déroulées comme il le voulait. En tout cas au début. Par chance, il tombe sur un ami qui sera plus tard son mentor du nom de Cheikh Ndigueul Beye par ailleurs  PDG de la compagnie nationale d’agrobusiness CNABUS avec qui le revenant était au Maroc. Ainsi, avec un capital modeste, Moukhtar a monté sa petite entreprise d’élevage de lapins. Un rêve d’enfant dira-t-il. Très vite, il lance un nouveau défi et tente sa chance dans l’arboriculture. Aujourd’hui, son entreprise Brico Business Company (BBC) évolue dans la cuniculture, l’arboriculture, le bricolage et le commerce.  Un véritable succès story. —

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mercredi 1 décembre 2021 - 15:41

Le Fonsis et une banque chinoise à la recherche de bonnes idées de projets

mercredi 1 décembre 2021 - 15:33

Plus de 24 milliards pour « connecter » le numérique à l’économie

mercredi 1 décembre 2021 - 15:26

16% des sidéens ignorent qu’ils ont le Sida

mardi 30 novembre 2021 - 09:46

Gaz butane, essence, gasoil… la SAR ferme ses robinets

3 réponses

  1. Je crois que c’est de pareils portraits qu’il faut montrer, divulguer encenser, plutôt de nous parler de chanteurs, chanteuses et autres individus qui jouent dans secteur.

Laisser un commentaire

En continu

15:41

Le Fonsis et une banque chinoise à la recherche de bonnes idées de projets

15:33

Plus de 24 milliards pour « connecter » le numérique à l’économie

15:26

16% des sidéens ignorent qu’ils ont le Sida

09:46

Gaz butane, essence, gasoil… la SAR ferme ses robinets

21:22

ONIVA, 1 ère voiture de haute qualité « 100% » sénégalaise

18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

Nos  Vidéos

lundi 29 novembre 2021 - 18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

dimanche 28 novembre 2021 - 18:51

De vendeur de journaux et sacs plastiques à millionnaire et écrivain sans jamais aller à l’école

vendredi 26 novembre 2021 - 15:51

Il ne leur manque que 5 petits millions pour briller au mondial du Teqbal

vendredi 26 novembre 2021 - 06:11

Ce Congolais préfère le Sénégal à l’Europe

dimanche 21 novembre 2021 - 00:13

Ce professeur de l’Ucad vient de résoudre les problèmes de malnutrition infantile au Sénégal.

lundi 1 novembre 2021 - 16:29

TFM: dans les coulisses de la nouvelle émission de Pape Cheikh Diallo

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant