Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Logement: le Sénégal à l’école marocaine

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Une délégation sénégalaise de haut niveau s’est enquis, mardi à Rabat, des réalisations du Maroc dans le secteur de l’habitat et des politiques publiques nationales en matière de logement. Lors d’une séance de travail sur le retour d’expérience des programmes d’habitat social au Maroc, tenue au siège du ministère de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, selon l’agence Map, les membres de la délégation ont échangé avec leurs homologues marocains autour des différents aspects du domaine de l’habitat, dont le financement de logement, l’habitat social, la fiscalité et la question des subventions. La rencontre a été l’occasion d’aborder l’exemplarité et l’excellence des relations entre les deux pays à tous les niveaux, se manifestant par une parfaite convergence de vues sur les questions de politique régionale et internationale, poursuit la même source. Un accent particulier a été mis sur le soutien apporté par le Maroc au Sénégal dans ses efforts de lutte contre la propagation de la Covid-19.

L’accent a, également, été mis sur la coopération technique de longue date entre les deux pays dans les domaines de l’habitat et de l’urbanisme, à travers notamment la convention de partenariat associant Majal, CGLUA, ONU-Habitat et les municipalités de Rabat et Dakar, signée en novembre 2018, ainsi que la convention de partenariat entre les ministères de tutelles des deux pays, à l’occasion de la 10-ème édition du Forum urbain mondial, le 11 février 2020. Dans une déclaration à la chaîne d’information de la MAP (M24), El Ousseyni Kane, président du bureau opérationnel de suivi du plan Sénégal Émergent (BOS) et chef de la délégation, a relevé que l’objectif de cette séance est de prendre connaissance des réalisation du Maroc dans le domaine, mais aussi d’inviter les entreprises marocaines à investir au Sénégal, afin d’accompagner la volonté du Sénégal d’assurer au moins 5.000 logements abordables à des millions de sénégalais. Aujourd’hui, les Sénégalais, y compris la diaspora, ont envie d’avoir des logements décents à des prix abordables, a-t-il souligné, saluant l’expérience en la matière du Maroc, qui est « précurseur en matière de politique immobilière ». Parmi les questions abordées, figurent notamment les matériaux de construction, la fiscalité, la problématique d’accès au foncier et la formation aux métiers de l’immobilier, a-t-il fait savoir, indiquant que les réponses apportées ont été satisfaisantes et seront approfondies en vue de les adapter au contexte sénégalais. De son côté, la directrice de l’Habitat, Houda Benrhanem a souligné que la délégation sénégalaise s’est, particulièrement, intéressée aux réformes instaurées par le gouvernement marocain en matière de fiscalité immobilière et en matière d’intervention dans les différents types d’habitat insalubres.

De même, un intérêt particulier a été porté à la question du logement social, notamment les deux produits qui ont été lancés par le Maroc, à savoir les logements à plus de 15 millions Fcfa et ceux à environ 8,6 millions Fcfa,  a ajouté Benrhanem, expliquant que ces deux produits ont pour vocation la réduction du déficit en matière de logement et la résorption de l’habitat insalubre. Ces programmes ont permis au secteur de l’immobilier de connaître une impulsion matérialisée par une forte production de ce type d’habitat, afin de répondre à l’objectif gouvernemental de réduire le déficit en logement de 50% à l’horizon 2021. Depuis leur lancement, ces dispositifs ont permis la réalisation de plus de 550.000 logements sociaux. Ils ont ainsi contribué, aux côtés des autres programmes d’habitat, à l’amélioration des conditions de logement de près de 2 millions d’habitants. Ils ont permis l’accès à la propriété à plus de 62% des ménages. Le déficit en logements, constitué principalement de l’habitat insalubre a été, par conséquent, réduit de 800.000 unités en 2012 à 385.700 unités en 2020

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mardi 19 octobre 2021 - 10:16

Gamou Maroc: deux Sénégalaises tuées dans un accident

lundi 18 octobre 2021 - 17:54

La France chouchoute le cinéma africain pour masquer ses revers diplomatiques

lundi 18 octobre 2021 - 14:35

Cherté de la vie à Dakar: le pain-thon-mayonnaise grimpe à 650 Fcfa

samedi 16 octobre 2021 - 16:59

Dakar restaurant week: une semaine pour déguster nos meilleurs mets locaux

Laisser un commentaire

En continu

10:16

Gamou Maroc: deux Sénégalaises tuées dans un accident

17:54

La France chouchoute le cinéma africain pour masquer ses revers diplomatiques

14:35

Cherté de la vie à Dakar: le pain-thon-mayonnaise grimpe à 650 Fcfa

16:59

Dakar restaurant week: une semaine pour déguster nos meilleurs mets locaux

15:25

Des Sénégalais préfèrent la RAM à Air Senegal et passent la nuit sur des chaises

14:02

Plus de 150 milliards pour financer la relance du tourisme

Nos  Vidéos

mercredi 13 octobre 2021 - 23:36

De charretier à entrepreneur à succès

lundi 4 octobre 2021 - 22:10

Ce soutien de famille a tout perdu mais il garde espoir

jeudi 23 septembre 2021 - 21:11

Ndeye Fatou Ndiaye walf débarque chez Pape Ngagne Ndiaye

vendredi 17 septembre 2021 - 19:08

Fallou Sané, 13 ans inventeur né

samedi 14 août 2021 - 20:20

Une femme battante, Dr en Pharmacie et passionnée de cuisine

jeudi 12 août 2021 - 22:05

Dans les coulisses de l’équipe de communication de Sonko

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant