Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les Turcs « réclament » leur part du gâteau africain

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les Turcs ne cachent pas leur jeu en Afrique. Séduits par les énormes potentiels dont dispose le continent, ils rivalisent d’influence pour se constituer un réseau dans les pays africains. Ces dernières années, la Turquie n’a cessé de se déployer dans les pays comme l’Algérie, le Sénégal et la Gambie où s’était rendu en début d’année Recep Tayyip Erdoğan,  et aujourd’hui annoncé à nouveau sur le continent africain. Le président turc est notamment attendu, courant octobre, au Togo, au Nigeria et en Angola où il devra respectivement rencontrer ses homologues Faure Gnassingbé, Muhammadu Buhari et João Lourenço, rapportent nos confrères de Financial Afrik. A Lomé où il se rend le mercredi 20, poursuit la même source, Recep Tayyip Erdoğan a dépêché, depuis avril, une ambassadrice avec l’ouverture d’une ambassade. Les deux pays, qui filent le parfait amour depuis l’été 2020, étudient également l’option d’une liaison aérienne directe entre leurs deux capitales, en dehors des accords qui les lient sur les plans économique, militaire et de l’éducation, dit-t-on.

Le site d’informations de noter qu’il est annoncé, en exemple, la signature prochaine de trois accords avec le Nigéria – première économie d’Afrique et partenaire commercial principal d’Ankara en Afrique subsaharienne –, portant sur les hydrocarbures, l’énergie et la métallurgie. Le volume commercial entre les deux pays a atteint la barre des 2 milliards USD à la fin de 2020, selon Fatih Donmez, le ministre turc de l’Énergie et des Ressources naturelles. En ce qui concerne l’Angola, Erdogan avait indiqué son intention de porter les échanges commerciaux à 500 millions de dollars. « Nos échanges commerciaux avec l’Angola représentent 176 millions USD, c’est largement insuffisant », avait déclaré le président turc qui recevait son homologue Lourenço en juillet dernier.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mercredi 1 décembre 2021 - 15:41

Le Fonsis et une banque chinoise à la recherche de bonnes idées de projets

mercredi 1 décembre 2021 - 15:33

Plus de 24 milliards pour « connecter » le numérique à l’économie

mercredi 1 décembre 2021 - 15:26

16% des sidéens ignorent qu’ils ont le Sida

mardi 30 novembre 2021 - 09:46

Gaz butane, essence, gasoil… la SAR ferme ses robinets

Laisser un commentaire

En continu

15:41

Le Fonsis et une banque chinoise à la recherche de bonnes idées de projets

15:33

Plus de 24 milliards pour « connecter » le numérique à l’économie

15:26

16% des sidéens ignorent qu’ils ont le Sida

09:46

Gaz butane, essence, gasoil… la SAR ferme ses robinets

21:22

ONIVA, 1 ère voiture de haute qualité « 100% » sénégalaise

18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

Nos  Vidéos

lundi 29 novembre 2021 - 18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

dimanche 28 novembre 2021 - 18:51

De vendeur de journaux et sacs plastiques à millionnaire et écrivain sans jamais aller à l’école

vendredi 26 novembre 2021 - 15:51

Il ne leur manque que 5 petits millions pour briller au mondial du Teqbal

vendredi 26 novembre 2021 - 06:11

Ce Congolais préfère le Sénégal à l’Europe

dimanche 21 novembre 2021 - 00:13

Ce professeur de l’Ucad vient de résoudre les problèmes de malnutrition infantile au Sénégal.

lundi 1 novembre 2021 - 16:29

TFM: dans les coulisses de la nouvelle émission de Pape Cheikh Diallo

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant