Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les premiers diplômés de l’ISEP Diamniadio débarquent sur le marché de l’emploi

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email


Les premiers étudiants diplômés de l’Institut supérieur d’enseignement professionnel de Diamniadio (ISEP) ont reçu leur parchemin, samedi, au cours d’une cérémonie de graduation au Centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD), a constaté l’APS.

Au total, 284 étudiants ont été reçus après une formation de deux ans dans dix filières des métiers de l’automobile et des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Devant leurs parents et amis, en présence du corps professoral de l’ISEP, les étudiants ont défilé pour recevoir leur diplôme des mains d’autorités conviés pour l’occasion.

« C’est une journée extrêmement important puisqu’elle marque la fin d’une formation et permet aussi non seulement de les primer mais en même temps de les remercier devant leurs parents, la communauté », a dit la directrice de l’ISEP, Mbossé Ndiaye Guèye, à l’issue de la cérémonie.

« Cela n’a pas été facile, ils ont traversé deux longues années très dures mais cela ne les pas empêchés d’être persévérants, de croire en la formation », a-t-elle ajouté.

Cette première promotion a enregistré « un taux de réussite de 98,5% » à travers les dix filières proposées, « cela prouve qu’on a une formation excellente avec un modèle d’enseignement qui permet d’atteindre certaines compétences », a indiqué la directrice de l’ISEP.

Mme Guèye a annoncé que l’ISEP a décidé recruter les majors de chaque filière comme assistant pédagogique.

« On ne laisse pas tout aux entreprises, nous avons aussi notre part dans ce recrutement. On les forme pour qu’ils soient recrutés mais le plus important, c’est aussi pour qu’ils soient demain des entrepreneurs », a expliqué Mbossé Ndiaye Guèye.

Le président du groupe SEDIMA et du Club des investisseurs du Sénégal, Babacar Ngom, parrain de cette première promotion, a parlé de cette cérémonie de graduation comme d’un « moment fort, inoubliable pour un apprenant parce que symbolisant l’entrée dans un autre monde, celui du travail ».

« Je vous souhaite plein de succès et beaucoup de courage et beaucoup de réussite. Il est évident que certains parmi vous vont trouver un emploi dans le public ou dans le privé, mais tout le monde ne pourra pas trouver un emploi rémunéré’’, a-t-il lancé aux récipiendaires.

« Certains d’entre vous vont emprunter le chemin de l’entreprenariat », a poursuivi Babacar Ngom, avant de les encourager à la persévérance.

Il dit avoir foi en ces jeunes qu’il compte accompagner dans cette voie « pas forcément facile ».

Le directeur de l’Enseignement Supérieur, Abdoul Sow, venu présider la cérémonie, a réitéré la volonté du gouvernement de poursuivre son option de diversification des offres de formation dans l’enseignement supérieur, en donnant la priorité aux programmes à cycles courts comme ceux de l’ISEP.

Avec les progrès technologiques et la transformation numérique dans les secteurs économiques, de nombreux profils professionnels apparaissent, a-t-il noté.

L’ISEP propose à cet effet « un environnement d’apprentissage en vraie situation professionnelle », dans des filières innovantes comme l’administration de données, la gestion du réseau, la cyber-sécurité, le cloud Computing et le développement d’applications, entre autres domaines.

Dans les métiers de l’automobile, les étudiants ont été formés en électricité électronique, en mécanique automobile, en froid et climatisation, ainsi qu’en carrosserie et peinture automobile.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

jeudi 26 mai 2022 - 11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

jeudi 26 mai 2022 - 11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

jeudi 26 mai 2022 - 10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

mercredi 25 mai 2022 - 15:11

« J’ai démarré tout seul. Aujourd’hui, mon cabinet accompagne de grandes personnalités publiques ». 

Laisser un commentaire

En continu

11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

15:11

« J’ai démarré tout seul. Aujourd’hui, mon cabinet accompagne de grandes personnalités publiques ». 

09:30

Mauritanie-Sénégal: le projet gazier en commun GTA achevé à 70%

09:08

9.000 logements pour la phase1 du pôle urbain Daga Kholpa (Dakar)

Nos  Vidéos

dimanche 8 mai 2022 - 13:57

Ce Sénégalais invente un système de surveillance à distance

mercredi 27 avril 2022 - 11:34

Mouhamed FALL AL Amine, le jeune PDG le plus influent du Sénégal

mardi 26 avril 2022 - 06:53

Un diplômé en hôtellerie et restauration devenu laveur de voiture

vendredi 22 avril 2022 - 22:14

Wanter Market, un marché en ligne idéal pour les commerçants, les entreprises ou les particuliers

mardi 19 avril 2022 - 15:55

De l’université aux poubelles, Cherifa une entrepreneuse pas comme les autres.

dimanche 17 avril 2022 - 11:38

Voici comment Tik Tok a fait de ce jeune sénégalais un entrepreneur à succès

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant