Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les chiffres de la honte de l’Union européenne sur les femmes du Sénégal

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le Sénégal a de nombreux défis à relever pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD), en particulier l’ODD 5 : atteindre l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles, déplore un rapport de l’Union européenne au Sénégal. Le document de  80 pages, lequel constitue « un formidable outil pour renforcer notre prise de décision et notre planification concernant les stratégies visant à intégrer le genre. »,  souligne dés son introduction que les femmes et les filles continuent d’être fortement désavantagées par rapport aux garçons et aux hommes dans plusieurs domaines, notamment l’alphabétisation, la santé, les moyens de subsistance et les droits humains fondamentaux.

Violences basées sur le genre

Dans le détail, 78% des femmes au Sénégal ont subi des violences domestiques dans leur vie 16,7% de violences sexuelles des femmes se produisent dans les lieux de travail et 92,5% des cas s’exercent pendant les heures ouvrables.  S’agissant de la santé sexuelle et reproductive, le rapport de l’UE au Sénégal indique que 22% des femmes utilisent des contraceptifs. Environ 7 femmes sur 10 ont déclaré que la décision concernant leurs propres soins de santé était prise par leur mari/partenaire tandis que 97% des femmes de 15-49 ans ayant eu une naissance vivante depuis 2015 ont reçu au moins une visite prénatale par un prestataire qualifié. Le Sénégal compte un ratio de deux sages-femmes pour 1 000 naissances, alors que selon les normes de l’OMS, il faudrait six sages-femmes pour 1000 naissances.

Un accès difficile à la terre

Pour ce qui est de l’accès à la terre, là encore les chiffres sont alarmants. Les hommes contrôlent 93,6% des superficies cultivées et exploitent en moyenne 1,3 ha, contre 6,4% pour les femmes qui exploitent 0,4 ha. Même constat ou presque pour ce qui est du marché de l’emploi où la participation des femmes est de 34,5% contre 58% pour les hommes. En parallèle, 94,1% des femmes entrepreneurs opèrent dans le secteur informel contre 86% des hommes mais 67,1% des activités informelles couvertes par le Recensement général des entreprises (RGE) sont dirigées par des hommes et 32,9% par des femmes.

Un taux de chômage élevé chez les femmes

 Le taux de chômage de la population active est remonté à 16,9% en 2019 et il touche de manière disproportionnée les femmes (22,1%) par rapport aux hommes (9,6%). En revanche, le constant est moins catastrophique quand il est question de l’accès à l’éducation. En effet, au niveau de l’éducation primaire et secondaire, l’État du Sénégal a réalisé des progrès majeurs dans l’élargissement de l’accès des filles et des femmes à l’enseignement au cours des dernières années. D’ailleurs, l’évolution du taux de scolarisation des filles dans l’élémentaire passe de 88,6% en 2008 à 93,86% en 2017 avec un indice de parité de 1,15 en faveur des filles. Toutefois, le taux d’alphabétisation est de 65% chez les hommes contre 40% chez les femmes.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

samedi 4 décembre 2021 - 14:13

« Espace Jeunes Yaakaar » ou l’école des talents de la banlieue

samedi 4 décembre 2021 - 13:49

Le rendez-vous du réseau FotALL Services à ne pas manquer

jeudi 2 décembre 2021 - 20:10

Ces braves dames transforment tout en or

jeudi 2 décembre 2021 - 20:05

Fadel de Dakar Buzz: son parcours, son travail, sa famille..

Laisser un commentaire

En continu

14:13

« Espace Jeunes Yaakaar » ou l’école des talents de la banlieue

13:49

Le rendez-vous du réseau FotALL Services à ne pas manquer

20:10

Ces braves dames transforment tout en or

20:05

Fadel de Dakar Buzz: son parcours, son travail, sa famille..

18:30

Election présidentielle: ce que vous ne saviez peut-être pas sur la Gambie

18:21

Sécurité nationale: le Sénégal lance sa propre école de guerre

Nos  Vidéos

jeudi 2 décembre 2021 - 20:05

Fadel de Dakar Buzz: son parcours, son travail, sa famille..

lundi 29 novembre 2021 - 18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

dimanche 28 novembre 2021 - 18:51

De vendeur de journaux et sacs plastiques à millionnaire et écrivain sans jamais aller à l’école

vendredi 26 novembre 2021 - 15:51

Il ne leur manque que 5 petits millions pour briller au mondial du Teqbal

vendredi 26 novembre 2021 - 06:11

Ce Congolais préfère le Sénégal à l’Europe

dimanche 21 novembre 2021 - 00:13

Ce professeur de l’Ucad vient de résoudre les problèmes de malnutrition infantile au Sénégal.

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant