Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le marocain Wafacash défie les français Orange et américain Wave au Sénégal

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

           

Wafacash, le leader marocain de transfert d’argent, a annoncé mercredi le lancement de son application « Wafacash »qui permet d’envoyer de l’argent à partir de l’Europe vers l’Afrique.  Dans sa phase de lancement sont concernés : le Maroc, le Sénégal, le Mali, le Cameroun et la Côte d’Ivoire, indique la filiale du Groupe Attijariwafa bank dans un communiqué, notant que les utilisateurs de l’application « Wafacash », téléchargeable sur Playstore et sur Apple Store, pourront désormais envoyer de l’argent à partir de l’Europe et à destination des pays précités, en quelques minutes et à des tarifs très compétitifs.


L’offre de lancement exonère toute la clientèle des frais d’envoi du 1er octobre au 30 Novembre 2021 quelles que soient leurs opérations d’envoi, ajoute la même source, relevant que l’envoyeur choisit le pays de réception ainsi que le canal de distribution à savoir le cash, le wallet ou le compte bancaire.


« Proposer un tel service de transfert, qui est à la fois simple, rapide et hautement sécurisé, fut un vrai challenge pour Wafacash et c’est une grande fierté pour nous d’offrir à des milliers de citoyens du Monde la possibilité d’utiliser une application 100% digitale pour transférer de l’argent à leurs proches en toute sérénité et ce, à partir de leur smartphone », a déclaré la PDG de Wafacash, Samira Khamlichi, cité dans le communiqué. « L’objectif derrière l’application Wafacash est de permettre à nos compatriotes africains résidant en Europe d’envoyer de l’argent vers l’Afrique grâce à une nouvelle solution de transfert d’argent à la fois fiable, efficace et sûre car nous sommes convaincus que l’innovation ne s’arrête pas à imaginer et à mettre en place des solutions et des produits qui pourraient être incontournables demain, elle prend plus de valeur quand elle arrive à relier les meilleurs produits d’aujourd’hui aux meilleures potentialités de demain », a poursuivi Khamlichi.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mercredi 1 décembre 2021 - 15:41

Le Fonsis et une banque chinoise à la recherche de bonnes idées de projets

mercredi 1 décembre 2021 - 15:33

Plus de 24 milliards pour « connecter » le numérique à l’économie

mercredi 1 décembre 2021 - 15:26

16% des sidéens ignorent qu’ils ont le Sida

mardi 30 novembre 2021 - 09:46

Gaz butane, essence, gasoil… la SAR ferme ses robinets

Laisser un commentaire

En continu

15:41

Le Fonsis et une banque chinoise à la recherche de bonnes idées de projets

15:33

Plus de 24 milliards pour « connecter » le numérique à l’économie

15:26

16% des sidéens ignorent qu’ils ont le Sida

09:46

Gaz butane, essence, gasoil… la SAR ferme ses robinets

21:22

ONIVA, 1 ère voiture de haute qualité « 100% » sénégalaise

18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

Nos  Vidéos

lundi 29 novembre 2021 - 18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

dimanche 28 novembre 2021 - 18:51

De vendeur de journaux et sacs plastiques à millionnaire et écrivain sans jamais aller à l’école

vendredi 26 novembre 2021 - 15:51

Il ne leur manque que 5 petits millions pour briller au mondial du Teqbal

vendredi 26 novembre 2021 - 06:11

Ce Congolais préfère le Sénégal à l’Europe

dimanche 21 novembre 2021 - 00:13

Ce professeur de l’Ucad vient de résoudre les problèmes de malnutrition infantile au Sénégal.

lundi 1 novembre 2021 - 16:29

TFM: dans les coulisses de la nouvelle émission de Pape Cheikh Diallo

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant