Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

L’aquaculture, un sous-secteur doté d’un énorme potentiel

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le gouvernement sénégalais a appelé ses partenaires à apporter leur concours pour la mise en oeuvre de son plan stratégique de développement de l’aquaculture, afin de faire de ce sous-secteur une véritable industrie capable notamment de créer des emplois pour les jeunes et les femmes.

Cet appel a été lancé jeudi par le ministre des Pêches et de l’économie maritime, Alioune Ndoye, à l’ouverture de l’atelier de validation du Plan stratégique de développement de l’aquaculture, qui a regroupé divers acteurs du secteur, des officiels et partenaires techniques et financiers.

« J’invite les partenaires au développement du Sénégal à apporter leur concours pour la mise en oeuvre du Plan stratégique de développement de l’aquaculture pour enfin faire de ce sous-secteur une véritable industrie qui contribue à la fourniture en produits halieutiques et à la création d’emplois pour les jeunes et les femmes », a affirmé le ministre, relevant que « malgré son importance, le secteur de la pêche est marqué aujourd’hui par une productivité naturelle des stocks halieutiques presque stagnante voir en baisse continuelle depuis quelques décennies ».

Au Sénégal, cette tendance montre une production des pêches de capture en déphasage avec la demande de la population dont le taux d’accroissement démographique est estimé à 2,3% par an, a fait noter le responsable qui a souligné que l’aquaculture constitue aujourd’hui une alternative viable pour combler le déficit d’approvisionnement en produits halieutiques. Alioune Ndoye a rappelé que la production aquacole actuelle du Sénégal tourne au tour de 1100 tonnes et environ 2000 emplois.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

samedi 4 décembre 2021 - 14:13

« Espace Jeunes Yaakaar » ou l’école des talents de la banlieue

samedi 4 décembre 2021 - 13:49

Le rendez-vous du réseau FotALL Services à ne pas manquer

jeudi 2 décembre 2021 - 20:10

Ces braves dames transforment tout en or

jeudi 2 décembre 2021 - 20:05

Fadel de Dakar Buzz: son parcours, son travail, sa famille..

Laisser un commentaire

En continu

14:13

« Espace Jeunes Yaakaar » ou l’école des talents de la banlieue

13:49

Le rendez-vous du réseau FotALL Services à ne pas manquer

20:10

Ces braves dames transforment tout en or

20:05

Fadel de Dakar Buzz: son parcours, son travail, sa famille..

18:30

Election présidentielle: ce que vous ne saviez peut-être pas sur la Gambie

18:21

Sécurité nationale: le Sénégal lance sa propre école de guerre

Nos  Vidéos

jeudi 2 décembre 2021 - 20:05

Fadel de Dakar Buzz: son parcours, son travail, sa famille..

lundi 29 novembre 2021 - 18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

dimanche 28 novembre 2021 - 18:51

De vendeur de journaux et sacs plastiques à millionnaire et écrivain sans jamais aller à l’école

vendredi 26 novembre 2021 - 15:51

Il ne leur manque que 5 petits millions pour briller au mondial du Teqbal

vendredi 26 novembre 2021 - 06:11

Ce Congolais préfère le Sénégal à l’Europe

dimanche 21 novembre 2021 - 00:13

Ce professeur de l’Ucad vient de résoudre les problèmes de malnutrition infantile au Sénégal.

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant