Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

« L’Afrique n’a pas besoin de nous, c’est nous qui avons besoin d’elle »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Dans un entretien accordé à nos confrères de Destimed, Yves Delafon, Président du réseau Africalink – dit tout haut ce que beaucoup d’occidents ignorent encore en 2022. Convaincu qu’il faut que «  l’Afrique n’a pas besoin de nous, (les occidentaux, Ndlr », le Cofondateur et administrateur du Groupe Banque pour le Commerce et l’Industrie (BCI) soutient que « c’est nous qui avons besoin d’elle, et cela en bien des manières, pour répondre, ensemble, notamment aux enjeux auxquels nous sommes confrontés dont en premier lieu le réchauffement climatique. » Selon ce dernier, le continent africain est le prochain moteur du développement économique mondial.

«  Le chemin n’est pas toujours simple mais son émergence permet de reconstruire un avenir commun entre l’Afrique et nous Européens, Français et bien sûr, habitants de ce territoire. Mais attention, il y a urgence, l’Afrique a plusieurs soupirants : les États-Unis, la Chine, l’Inde, la Turquie… alors que nous, nous n’avons qu’une seule Afrique. », expliqu-t-il. Toujours dans ce même esprit, il souligne qu’il est plus que temps de regarder différemment nos relations avec l’Afrique.

« Il faut bien être conscient que l’on ne va pas aller apprendre à ce continent à se développer, le développement ne peut être qu’endogène. Nos partenaires du Sud ont les marchés, la connaissance et la maîtrise de ceux-ci, la culture, la résilience, la capacité d’entreprendre ; c’est à dire 90% des clés de la réussite. Nous, nous avons une antériorité et des expertises -qui nous donnent une crédibilité et des réseaux- mais, surtout, nous disposons d’accès aux financements indispensables. Il ne pourra y avoir de développement durable sans un tissu dense et diversifié de PME. », a-t-il poursuit avant d’ajouter que  « Les partenariats entre PME africaines et européennes sont le moyen, pour les uns d’accélérer leur croissance, pour les autres d’assurer leur développement et leur présence à long terme. Ceci nécessite une relation nouvelle, ouverte, curieuse, décomplexée, et une certaine…humilité.

Plus loin, il dira que les idées reçues, les vieilles grilles de lecture ont la vie dure en France… Elles empêchent de voir les révolutions à l’œuvre sur le continent africain. Il suffit de se rendre sur place pour mesurer l’ampleur des changements, en particulier dans les secteurs des nouvelles technologies.  Prenant exemple sur certains champions africains comme le Kenya où plus de 80% de la population achète et vend à partir d’une application mobile, alors que moins de 20% disposent d’un compte bancaire, alors que le continent africain représente près de 50% des utilisateurs mondiaux de paiement mobile, Yves Delafon martèle que les occidentaux ont à apprendre de l’Afrique sur le plan humain. « Les liens au sein de la famille, des communautés, sont profonds et intègrent chacun, en privilégiant l’ensemble à l’individu. Et nous avons pu constater lors de cette crise Covid l’importance de ces liens, et combien notre individualisme est dangereux, combien il nous isole et nous fragilise. »

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mercredi 26 janvier 2022 - 21:27

L’Auf veut faire des jeunes africains des entrepreneurs à succès

mercredi 26 janvier 2022 - 18:15

IDC, l’entreprise sénégalaise qui veut concurrencer les multinationales dans le secteur des mines

mercredi 26 janvier 2022 - 17:36

ALIOU CISSÉ : ’’NOUS SOMMES DÉSORMAIS PRÊTS POUR N’IMPORTE QUEL ADVERSAIRE »

mercredi 26 janvier 2022 - 09:52

Sénégal, Côte d’Ivoire, Ethiopie, Cameroun…voici le bulletin d’informations économiques africaines

Laisser un commentaire

En continu

21:27

L’Auf veut faire des jeunes africains des entrepreneurs à succès

18:15

IDC, l’entreprise sénégalaise qui veut concurrencer les multinationales dans le secteur des mines

17:36

ALIOU CISSÉ : ’’NOUS SOMMES DÉSORMAIS PRÊTS POUR N’IMPORTE QUEL ADVERSAIRE »

09:52

Sénégal, Côte d’Ivoire, Ethiopie, Cameroun…voici le bulletin d’informations économiques africaines

18:52

De talibé et marchand ambulant à chef d’entreprise

16:23

Pourquoi ce sont des gendarmes sénégalais qui assurent la sécurité d’Adama Barrow ?

Nos  Vidéos

mardi 25 janvier 2022 - 18:52

De talibé et marchand ambulant à chef d’entreprise

vendredi 21 janvier 2022 - 23:00

Le sénégalais inventeur du premier ordinateur thermique ouvre une école au Sénégal

jeudi 13 janvier 2022 - 08:03

Waaaw! Cet étudiant a créé un jeu dédié à l’apprentissage des maths

jeudi 6 janvier 2022 - 19:12

D’un master en logistique à chef d’entreprise dans la restauration

mardi 4 janvier 2022 - 18:19

Du petit commerce, aux centre d’appels jusqu’à DG de banque (Thérèse Faye Diouf)

mercredi 29 décembre 2021 - 05:01

Macky Sall ouvre gratuitement le TER pour 15 jours

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant