Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La Sonacos muscle ses investissements avec deux milliards de FCFA

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

L’unité de production de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos) de Louga (nord) a réceptionné, mardi, des machines de presse à huile lui permettant désormais de produire de l’huile brute.

« Le Directeur général de la SONACOS, Modou Diagne Fada, avait promis, le 9 mars 2020, l’achat de machines de presse à huile pour l’unité de Louga afin que l’établissement puisse fabriquer de l’huile brute, comme toutes les autres unités de la société, et c’est fait », a lancé le porte-parole des travailleurs, Ibrahima Diop, cité par l’APS.

S’exprimant lors de la cérémonie de réception des machines, il a précisé que la mise en service de ces presses à huile va permettre à la région de triturer » près de 100 tonnes d’arachide par jour ». Cela va ainsi aider les jeunes de Louga à trouver des emplois permanents, a-t-il ajouté.

Se réjouissant de ces nouvelles acquisitions, Ibrahima Diop est revenu sur les réalisations de la Direction générale de la SONACOS au niveau de l’unité industrielle de Louga.

’’Depuis quelques années, la SONACOS de Louga est devenue autonome grâce à l’installation d’un pont-bascule neuf et d’une pelle mécanique qui permet de résoudre le problème des coques vides d’arachide, un cas exceptionnel pour Louga’’, s’est-il réjoui.

Il signale que l’unité industrielle de Louga dispose, désormais, d’un service médical et de véhicules neufs. Elle a, en plus, procédé au recrutement d’une quinzaine d’agents, tandis que le personnel contractuel est passé de 25 à 300 personnes, s’est-il félicité.

’’Nous avons un service achat-graines avec la mise en place d’un système de paiement rapide des opérateurs’’, a révélé M. Diop. Il rappelle que la Direction générale de la SONACOS a investi plus de deux milliards de francs CFA pour l’ensemble des cinq unités du pays (Dakar, Louga, Diourbel, Kaolack, Ziguinchor).

« Tous ces acquis sont des doléances vieilles de 20 ans et ce n’est que sous la direction de Diagne Fada qu’elles ont été réalisées », a dit Ibrahima Diop.

Il s’est félicité de ces avancées, demandant toutefois à la direction de la SONACOS d’embaucher davantage et de recruter plus de personnel saisonnier.

« Aujourd’hui, la direction a fait tout ce qu’elle devait faire, c’est à nous les agents de faire des productions records », a-t-il dit à l’endroit de ses collègues

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

dimanche 28 novembre 2021 - 14:55

Tendance: ces Sénégalaises qui « vident » leur robe à peine mariées

samedi 27 novembre 2021 - 19:26

« Grosses » réformes au Cesti

samedi 27 novembre 2021 - 16:36

10 milliards, le « cadeau » de fin d’année des retraités

samedi 27 novembre 2021 - 12:19

74% des Sénégalaises n’ont pas acheté leur téléphone

Laisser un commentaire

En continu

14:55

Tendance: ces Sénégalaises qui « vident » leur robe à peine mariées

19:26

« Grosses » réformes au Cesti

16:36

10 milliards, le « cadeau » de fin d’année des retraités

12:19

74% des Sénégalaises n’ont pas acheté leur téléphone

15:51

Il ne leur manque que 5 petits millions pour briller au mondial du Teqbal

06:11

Ce Congolais préfère le Sénégal à l’Europe

Nos  Vidéos

vendredi 26 novembre 2021 - 15:51

Il ne leur manque que 5 petits millions pour briller au mondial du Teqbal

vendredi 26 novembre 2021 - 06:11

Ce Congolais préfère le Sénégal à l’Europe

dimanche 21 novembre 2021 - 00:13

Ce professeur de l’Ucad vient de résoudre les problèmes de malnutrition infantile au Sénégal.

lundi 1 novembre 2021 - 16:29

TFM: dans les coulisses de la nouvelle émission de Pape Cheikh Diallo

samedi 30 octobre 2021 - 17:40

Même pas 20, un ingénieur autodidacte fabrique des drones et aspirateurs connectés

jeudi 28 octobre 2021 - 23:11

D’où viennent le goût particulier et l’odeur irrésistible du dibi

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant