Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Forte augmentation des dépenses publiques

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les dépenses publiques sont prévues à 4075,9 milliards de FCFA à fin 2021 contre 3745,7
milliards de FCFA en 2020, soit un accroissement de 330,2 milliards de FCFA (+8,8%), selon le ministère de l’économie et des finances.

Cette évolution serait caractérisée par la progression de l’investissement et la réduction des transferts et subventions. En effet, les dépenses d’investissement devraient s’accroître globalement de 273,9 milliards de FCFA (+20,8%) pour s’établir à 1591,1 milliards de FCFA en 2021. S’agissant des dépenses d’investissement sur ressources internes, elles sont projetées à 817,1 milliards de FCFA en 2021 contre 758,2 milliards de FCFA, un an auparavant. Le ratio «dépenses en capital sur ressources internes rapportées aux recettes fiscales » resterait ainsi élevé et ressortirait ainsi à 30,4% en 2021.

Pour ce qui est des dépenses courantes, elles passeraient globalement de 2428,6 milliards de FCFA en 2020 à 2484,8 milliards de FCFA en 2021, soit une hausse modérée de 2,3% traduisant les effets de la hausse attendue des intérêts sur la dette publique et de la masse salariale, contrebalancée par la baisse des transferts et subventions. En effet, les dépenses de transferts et subventions devraient se replier de 11,1% en 2021 pour se situer à 933,2 milliards de FCFA. Ce repli est le resultat du niveau élevé atteint en 2020 dans le cadre de la première année avec la Covid-19. Quant à la masse salariale et les charges de la dette publique, elles sont attendues en hausse respectivement de 11,1% et 6,7% pour atteindre respectivement 896 milliards de FCFA et 309 milliards de FCFA en 2021. La progression des charges d’intérêts sur la dette serait imputable à la hausse des intérêts intérieurs de 52,2 milliards de FCFA pour atteindre 90 milliards de FCFA en 2021. Les intérêts sur la dette extérieure, pour leur part, devraient se contracter de 13,0% pour se situer à 219,0 milliards de FCFA en 2021, à la faveur notamment de la poursuite de l’initiative d’allègement du service de la dette

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

jeudi 11 août 2022 - 19:45

Gorgui Dieng va construire un hôpital de 7 milliards pour la ville de Kebemer

jeudi 11 août 2022 - 17:37

Nano Crédit Der: Kiné N.Dione, 33 ans et mère de 3 enfants, la 100.000e bénéficiaire

jeudi 11 août 2022 - 11:04

Environ 80 milliards pour le programme de production alimentaire d’urgence

mercredi 10 août 2022 - 16:04

Hafou Touré Samb, chevalier de l’Ordre national

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En continu

19:45

Gorgui Dieng va construire un hôpital de 7 milliards pour la ville de Kebemer

17:37

Nano Crédit Der: Kiné N.Dione, 33 ans et mère de 3 enfants, la 100.000e bénéficiaire

11:04

Environ 80 milliards pour le programme de production alimentaire d’urgence

16:04

Hafou Touré Samb, chevalier de l’Ordre national

15:47

Tu veux devenir millionnaire ? Si oui, lance-toi dans la culture de l’oignon 

12:32

Le TER m’a sauvé des inondations

Nos  Vidéos

mercredi 10 août 2022 - 12:32

Le TER m’a sauvé des inondations

mardi 2 août 2022 - 21:11

J’ai bouclé mon cycle primaire au bout d’1an après avoir mémorisé le Coran en 2 ans seulement

mercredi 27 juillet 2022 - 07:58

J’ai bouclé mon cycle primaire au bout d’1an après avoir mémorisé le Coran en 2 ans seulement

mardi 26 juillet 2022 - 09:56

Nelson Ndour sur scène avec son père

mercredi 22 juin 2022 - 16:48

Mon rêve c’est de définir un grand footballeur comme Sadio Mané

lundi 20 juin 2022 - 19:33

Titulaire d’une licence professionnelle en génie civil

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant