Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Faut-il augmenter le « petit » salaire des députés pour préserver leur « honorabilité »?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La rémunération de nos députés obéit à une logique simple à savoir assurer leur indépendance financière et leur doter des moyens matériels et humains  afin qu’ils puissent mener à bien leurs mandats. Ainsi, le député sans responsabilité particulière, bénéficie, pour mener à bien sa mission, d’un véhicule 4X4 et d’une petite dotation en carburant. Les députés, qui résident dans les régions éloignées, bénéficiaient d’une réquisition de transport par avion à chaque session parlementaire. Ils disposent également d’un bureau, ainsi que d’un pool de secrétaires. Un espace numérique parlementaire est mis à la disposition de tous les députés. Par ailleurs, côté commodité, il existe une cafétéria, un bar restaurant et deux hôtels des députés qui peuvent en loger environ 80 personnes. Mieux, les députés et certains membres de leur famille ont droit au passeport diplomatique, dans les conditions définies par le Gouvernement.

Concernant leurs indemnités, la rémunération brute hors avantages en nature (téléphone, carburant, véhicule, etc.) est de l’ordre de 1 371 640 F CFA (brut imposable + indemnité exonérée) pour un député simple. C’est après avoir leurs salaires que les députés sont invités dans un bureau pour recevoir chacun une enveloppe de 200.000 FCFA considérée comme indemnité de logement. A noter qu’il n’existe pas de textes spécifiques pour la protection sociale des députés. Ils sont soumis aux mêmes règles que les agents fonctionnaires en matière de sécurité sociale. Ce sont : l’affiliation à la caisse nationale de Sécurité sociale ; une large couverture sanitaire, grâce à l’agrément d’hôpitaux et de médecins privés spécialisés dans divers domaines. Cette couverture est étendue à leurs épouses et à leurs enfants mineurs. En dépit de tous ces avantages, les parlementaires ont semble-t-il des fins de mois difficiles. En tout cas, certains députés n’hésitent plus à commercer leur honorabilité, soit pour masquer quelques trous soit pour s’enrichir. Allez comprendre.

 

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mardi 24 mai 2022 - 19:45

Free construira et hébergera une nouvelle passerelle satellite pour Avanti

mardi 24 mai 2022 - 09:34

La centrale photovoltaïque de Diass générera une économie de 1.7 milliard par an

mardi 24 mai 2022 - 09:23

Côte d’Ivoire: une terre promise à une agriculture moderne

dimanche 22 mai 2022 - 19:02

Ebitda, c’est quoi au fait?

Laisser un commentaire

En continu

19:45

Free construira et hébergera une nouvelle passerelle satellite pour Avanti

09:34

La centrale photovoltaïque de Diass générera une économie de 1.7 milliard par an

09:23

Côte d’Ivoire: une terre promise à une agriculture moderne

19:02

Ebitda, c’est quoi au fait?

12:29

Idrissa Gueye : parcours, salaire, religion…Tout savoir sur le milieu du PSG !

07:28

En entreprenariat, la patience se paie « Cash »

Nos  Vidéos

dimanche 8 mai 2022 - 13:57

Ce Sénégalais invente un système de surveillance à distance

mercredi 27 avril 2022 - 11:34

Mouhamed FALL AL Amine, le jeune PDG le plus influent du Sénégal

mardi 26 avril 2022 - 06:53

Un diplômé en hôtellerie et restauration devenu laveur de voiture

vendredi 22 avril 2022 - 22:14

Wanter Market, un marché en ligne idéal pour les commerçants, les entreprises ou les particuliers

mardi 19 avril 2022 - 15:55

De l’université aux poubelles, Cherifa une entrepreneuse pas comme les autres.

dimanche 17 avril 2022 - 11:38

Voici comment Tik Tok a fait de ce jeune sénégalais un entrepreneur à succès

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant