Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Eau et électricité: un bond en avant record attendu en 2021

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Dans le sous-secteur de l’électricité et le secteur de l’hydraulique ont bravé, avec une remarquable résilience,  la crise enduite induite la covid-19.S’agissant du premier nommé, le programme de réhabilitation des capacités de production de SENELEC devrait se poursuivre avec l’élargissement du réseau de production d’énergie électrique et de distribution, notamment, dans le but de toucher davantage les zones rurales, et ce, malgré les difficultés économiques que traversent le pays, lesquelles ont mis à rude épreuve le budget de l’Etat. 

Les dites zones bénéficieraient également du projet d’électrification de 300 villages inscrit dans le cadre de performance de l’ASER. La SENELEC devrait également réceptionner de nouvelles centrales au courant de l’année 2021, parmi lesquelles celle de Malicounda avec une capacité de 120 MW pour densifier son réseau interconnecté. Quant à la production d’énergie électrique au niveau des producteurs indépendants (IPP), elle se poursuivrait pour assurer la continuité du service de la SENELEC et renforcer l’accès à l’électricité aux populations. Ainsi, le sous-secteur « électricité et gaz » ressortirait en hausse de 4,8% en 2021 contre 6,9% en 2020.

Pour ce qui est du secteur de l’hydraulique, il poursuivrait son dynamisme pour répondre à la demande progressive en eau, aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural. La branche « eau et assainissement » se réconforterait à la faveur de la poursuite de l’exécution des projets inscrits dans le cadre de la poursuite du PUDC et du PEPAM, de l’appui de l’OFOR ainsi que de la mise en service de l’usine de KMS3. Au titre des projets d’assainissement, d’importants programmes, notamment, le programme national de lutte contre les inondations et le renforcement des systèmes à égouts avec les réalisations de Promo-Villes visant à améliorer l’assainissement, seront poursuivis. Au total, l’activité du sous-secteur de l’eau et de l’assainissement afficherait une croissance de 7,3% en 2021 contre 5,3% en 2020.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

jeudi 11 août 2022 - 19:45

Gorgui Dieng va construire un hôpital de 7 milliards pour la ville de Kebemer

jeudi 11 août 2022 - 17:37

Nano Crédit Der: Kiné N.Dione, 33 ans et mère de 3 enfants, la 100.000e bénéficiaire

jeudi 11 août 2022 - 11:04

Environ 80 milliards pour le programme de production alimentaire d’urgence

mercredi 10 août 2022 - 16:04

Hafou Touré Samb, chevalier de l’Ordre national

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En continu

19:45

Gorgui Dieng va construire un hôpital de 7 milliards pour la ville de Kebemer

17:37

Nano Crédit Der: Kiné N.Dione, 33 ans et mère de 3 enfants, la 100.000e bénéficiaire

11:04

Environ 80 milliards pour le programme de production alimentaire d’urgence

16:04

Hafou Touré Samb, chevalier de l’Ordre national

15:47

Tu veux devenir millionnaire ? Si oui, lance-toi dans la culture de l’oignon 

12:32

Le TER m’a sauvé des inondations

Nos  Vidéos

mercredi 10 août 2022 - 12:32

Le TER m’a sauvé des inondations

mardi 2 août 2022 - 21:11

J’ai bouclé mon cycle primaire au bout d’1an après avoir mémorisé le Coran en 2 ans seulement

mercredi 27 juillet 2022 - 07:58

J’ai bouclé mon cycle primaire au bout d’1an après avoir mémorisé le Coran en 2 ans seulement

mardi 26 juillet 2022 - 09:56

Nelson Ndour sur scène avec son père

mercredi 22 juin 2022 - 16:48

Mon rêve c’est de définir un grand footballeur comme Sadio Mané

lundi 20 juin 2022 - 19:33

Titulaire d’une licence professionnelle en génie civil

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant