Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

D’un master en science politique à entrepreneuse dans la mode, la santé et l’agriculture

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Diplômée d’un master en science politique (sociologie politique de l’international) et d’un master en AES( action politique et politiques publiques), Mously Fall est une jeune sénégalaise basée en France qui évolue à son rythme dans le monde de l’entreprenariat depuis ses années d’université.

Il y a quelques années, alors qu’elle était étudiante, elle a fondé avec d’autres jeunes sénégalais la startup Senvitale, une startup qui permet de numériser les données médicales des patients et qui s’apparente à un passeport santé virtuel. Hyper active, présente sur instagram et touche à tout, elle est très intéressée par l’agriculture et à pas mal de projets dans ce domaine.

Aujourd’hui, cette conseillère en insertion professionnelle s’intègre timidement dans le domaine de la mode. Son objectif est de proposer des vêtements élégants et surtout couvrants parce que pour elle élégance rime avec sagesse d’où son fameux slogan yiw reka rafete.

Pour elle on peut s’habiller décemment et être classe et sophistiquée à la fois. Elle ne s’arrête pas là elle propose également des habits faits à partir de pagnes africains artisanaux qui selon elle, ne sont pas forcément valorisées et devraient l’être car elle y voit une manière de magnifier l’esprit d’entrepreneur et courageuse des femmes qui sont le plus souvent derrière ces fabrications artisanales. C’est la raison pour laquelle elle propose des vêtements faits avec les pagnes koko dunda, danfani ou encore le très élégant pagne tissé.

Son objectif est d’allier tradition et modernité et de contribuer à exporter la mode africaine au delà des frontières. Elle garde la tête sur les épaules car elle sait qu’il y a des pépites qui font des merveilles dans le domaine mais entend quand même apporter sa pierre à l’édifice et sa touche personnelle.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

jeudi 26 mai 2022 - 11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

jeudi 26 mai 2022 - 11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

jeudi 26 mai 2022 - 10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

mercredi 25 mai 2022 - 15:11

« J’ai démarré tout seul. Aujourd’hui, mon cabinet accompagne de grandes personnalités publiques ». 

Laisser un commentaire

En continu

11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

15:11

« J’ai démarré tout seul. Aujourd’hui, mon cabinet accompagne de grandes personnalités publiques ». 

09:30

Mauritanie-Sénégal: le projet gazier en commun GTA achevé à 70%

09:08

9.000 logements pour la phase1 du pôle urbain Daga Kholpa (Dakar)

Nos  Vidéos

dimanche 8 mai 2022 - 13:57

Ce Sénégalais invente un système de surveillance à distance

mercredi 27 avril 2022 - 11:34

Mouhamed FALL AL Amine, le jeune PDG le plus influent du Sénégal

mardi 26 avril 2022 - 06:53

Un diplômé en hôtellerie et restauration devenu laveur de voiture

vendredi 22 avril 2022 - 22:14

Wanter Market, un marché en ligne idéal pour les commerçants, les entreprises ou les particuliers

mardi 19 avril 2022 - 15:55

De l’université aux poubelles, Cherifa une entrepreneuse pas comme les autres.

dimanche 17 avril 2022 - 11:38

Voici comment Tik Tok a fait de ce jeune sénégalais un entrepreneur à succès

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant