Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

DER /FJ, 3FPT, FONGIP…quand l’entrepreneuriat devient féminin, fini le jeu de « dames »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

En matière d’entrepreneuriat, les Africaines sont les championnes du monde. Avec 27 % d’entrepreneures, l’Afrique détient le record du monde de l’entrepreneuriat féminin. C’est encore plus vrai au Sénégal où les femmes sont non seulement entreprenantes mais également et surtout, ce sont elles qui prennent les décisions politiques stratégiques dans ce domaine. En effet, le Fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3FPT) et la Délégation générale de l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (DER/FJ), deux établissements cruciaux en matière d’entrepreneuriat au Sénégal, sont pilotés par des femmes.

Sophie Diallo et Mame Aby Seye

Nommée récemment par le président de la République, Sophie Diallo est la toute nouvelle patronne du 3FPT alors que sa compatriote Mame Aby Seye, elle, dirige la DER/FJ. Titulaire d’une Maitrise en Informatique de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis et d’un Master en Systèmes d’informations et réseaux de l’Université de Tours, Sophie Diallo a géré quelques postes de responsabilité avant d’être nommée à la tête du 3FPT. L’ancienne élève du Lycée Malick Sy de Thiès a été la Directrice de l’Antenne de l’Université Gaston Berger (UGB) à Dakar, avant de rejoindre la DER/FJ. Issue de parents enseignants et native de la région de Thiès, selon la presse locale, Sophie Diallo a été consultante de la Banque Mondiale, Bureau Dakar, pour l’accompagnement des Lycées Techniques dans l’établissement et la mise en œuvre de leur Plan Stratégique et des Contrats de Performances dans une démarche axée sur des résultats dans le cadre du Projet de Formation Professionnelle pour l’Emploi et la Compétitivité (FPEC) au Sénégal. Projet financé par la BM et l’Agence Française de Développement (AFD).

Quant au Dr Mame Aby Seye, elle est décrite comme une cadre très déterminée à porter la voix de la formation professionnelle et technique au Sénégal et véritablement engagée pour le renforcement du capital humain. Portée par l’envie de soutenir et transformer les territoires, elle se bat pour renforcer le statut de leader du pays en matière de formation à l’échelle panafricaine. Les résultats du 3FPT parlent pour elle. Grâce à l’appui et l’engagement sans faille de ses partenaires, l’établissement a pu financer la formation de près de 70 000 personnes, sur l’ensemble du pays en 2021. Diplômée d’un DESS en urbanisme aménagement avec comme option le management public urbain à l’Institut Français d’Urbanisme et d’un Doctorat en sociologie anthropologie à l’Université de Caen Basse Normandie, docteur Seye s’engage en 2004 pour l’ONG ENDA Tiers-Monde, où elle occupe le poste de Secrétaire permanente pour un groupement d’intérêt public, expérience qui lui permet de s’imprégner des enjeux propres aux territoires Sénégalais, notamment sur les questions de politiques publiques des secteurs de la pêche, de l’agro-sylvo-pastoralisme ou encore de la santé.

Last but not least

A ces deux dames, s’ajoute une autre patronne, toujours dans le même domaine ou presque, en l’occurrence Thérèse Faye Diouf. Originaire de Diarrère (région de Fatick), et titulaire d’un Master II en Sociologie de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD), en novembre 2020, elle est nommée Administrateur général du Fonds de Garantie des Investissements prioritaires (FONGIP). Le fonds a été créé pour améliorer les conditions de financement des opérateurs économiques intervenant dans les filières prioritaires afin d’accroitre durablement leur productivité. Il intervient dans l’octroi de garanties pour le financement des porteurs de projets et des groupements d’intérêt économique de femmes ou de jeunes réalisant des investissements dans l’agriculture, l’agro-industrie, la pêche, l’aquaculture, le tourisme, le textile, l’habitat social et économique, les nouvelles technologies de l’information et de la communication, les télé services, les industries culturelles, l’artisanat, les énergies renouvelables, les infrastructures et le transport, aux fins de création d’entreprises, d’extension d’entreprise et de prise de participation, de rénovation des équipements et de renforcement de fonds de roulement lié à l’investissement. Les petites et moyennes entreprises (PME) et les groupements socioprofessionnels soumissionnaires et attributaires des marchés publics pour le renforcement des secteurs prioritaires bénéficient aussi de l’intervention du Fongip.

Encore très peu présentes dans les centres de décisions il y a quelques années, les Sénégalaises ont vu leur présence se renforcer de manière plus ou moins importante. Cette tendance est encore plus vraie dans le domaine de l’entrepreneuriat. Les principaux établissements publics qui financent, forment et accompagnent les jeunes sont désormais pilotés par des dames même s’il reste encore beaucoup à faire en matière de parité.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

jeudi 26 mai 2022 - 11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

jeudi 26 mai 2022 - 11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

jeudi 26 mai 2022 - 10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

mercredi 25 mai 2022 - 15:11

« J’ai démarré tout seul. Aujourd’hui, mon cabinet accompagne de grandes personnalités publiques ». 

Laisser un commentaire

En continu

11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

15:11

« J’ai démarré tout seul. Aujourd’hui, mon cabinet accompagne de grandes personnalités publiques ». 

09:30

Mauritanie-Sénégal: le projet gazier en commun GTA achevé à 70%

09:08

9.000 logements pour la phase1 du pôle urbain Daga Kholpa (Dakar)

Nos  Vidéos

dimanche 8 mai 2022 - 13:57

Ce Sénégalais invente un système de surveillance à distance

mercredi 27 avril 2022 - 11:34

Mouhamed FALL AL Amine, le jeune PDG le plus influent du Sénégal

mardi 26 avril 2022 - 06:53

Un diplômé en hôtellerie et restauration devenu laveur de voiture

vendredi 22 avril 2022 - 22:14

Wanter Market, un marché en ligne idéal pour les commerçants, les entreprises ou les particuliers

mardi 19 avril 2022 - 15:55

De l’université aux poubelles, Cherifa une entrepreneuse pas comme les autres.

dimanche 17 avril 2022 - 11:38

Voici comment Tik Tok a fait de ce jeune sénégalais un entrepreneur à succès

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant