Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Bientôt une entreprise française de formation de pilotes au Sénégal

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email



Le Sénégal se sent poussé des ails en matière de transport aérien. Après s’être doté d’une compagnie nationale flambant neuve et d’un gigantesque aéroport, le pays de 17 millions de personnes veut s’attaquer à un autre défi pour le moins audacieux: la formation du personnel navigant. Dans l’objectif de se positionner comme un hub incontournable en Afrique dans le secteur aéronautique, le gouvernement sénégalais, à travers l’Office national de formation professionnelle (ONFP) développe un partenariat avec l’Institut aéronautique Amaury-de-la-Grange  (IAAG), poids lourd de la formation professionnelle dans le secteur. Une délégation sénégalaise s’est rendue récemment à  La Motte-au-Bois puis dans les ateliers mervillois de l’IAAG dans la foulée de la création d’une institution privée de formation «  privilégiant des modèles pédagogiques orientés vers le couple apprenant-entreprise », relate nos confères de La voix du Nord.  « Il y a aujourd’hui dans le pays des milliers d’emplois non pourvus. Malgré la croissance démographique, le nombre de chômeurs reste élevé », constate Pape Sene, responsable du CFPDIA.





Tony Duquesne, directeur de l’IAAG, a ainsi présenté les méthodes et les outils utilisés en Flandre, dans la formation à la maintenance aéronautique notamment. Dans le cadre du plan Sénégal émergent, outil de « décollage économique », « le secteur de l’aérien est un levier », assure Souleyman Soumare. Selon le directeur de l’Office national de formation professionnelle (ONFP), « le président Macky Sall veut anticiper sur les besoins de formation de stewards, de mécaniciens, de vendeurs pour accompagner la réhabilitation des aéroports régionaux ». L’orientation vers l’apprentissage se traduira, à terme, par «  des créations de centres de compétence à Dakar et en région ».

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mardi 24 mai 2022 - 19:45

Free construira et hébergera une nouvelle passerelle satellite pour Avanti

mardi 24 mai 2022 - 09:34

La centrale photovoltaïque de Diass générera une économie de 1.7 milliard par an

mardi 24 mai 2022 - 09:23

Côte d’Ivoire: une terre promise à une agriculture moderne

dimanche 22 mai 2022 - 19:02

Ebitda, c’est quoi au fait?

Laisser un commentaire

En continu

19:45

Free construira et hébergera une nouvelle passerelle satellite pour Avanti

09:34

La centrale photovoltaïque de Diass générera une économie de 1.7 milliard par an

09:23

Côte d’Ivoire: une terre promise à une agriculture moderne

19:02

Ebitda, c’est quoi au fait?

12:29

Idrissa Gueye : parcours, salaire, religion…Tout savoir sur le milieu du PSG !

07:28

En entreprenariat, la patience se paie « Cash »

Nos  Vidéos

dimanche 8 mai 2022 - 13:57

Ce Sénégalais invente un système de surveillance à distance

mercredi 27 avril 2022 - 11:34

Mouhamed FALL AL Amine, le jeune PDG le plus influent du Sénégal

mardi 26 avril 2022 - 06:53

Un diplômé en hôtellerie et restauration devenu laveur de voiture

vendredi 22 avril 2022 - 22:14

Wanter Market, un marché en ligne idéal pour les commerçants, les entreprises ou les particuliers

mardi 19 avril 2022 - 15:55

De l’université aux poubelles, Cherifa une entrepreneuse pas comme les autres.

dimanche 17 avril 2022 - 11:38

Voici comment Tik Tok a fait de ce jeune sénégalais un entrepreneur à succès

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant