Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Bientôt une entreprise française de formation de pilotes au Sénégal

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email



Le Sénégal se sent poussé des ails en matière de transport aérien. Après s’être doté d’une compagnie nationale flambant neuve et d’un gigantesque aéroport, le pays de 17 millions de personnes veut s’attaquer à un autre défi pour le moins audacieux: la formation du personnel navigant. Dans l’objectif de se positionner comme un hub incontournable en Afrique dans le secteur aéronautique, le gouvernement sénégalais, à travers l’Office national de formation professionnelle (ONFP) développe un partenariat avec l’Institut aéronautique Amaury-de-la-Grange  (IAAG), poids lourd de la formation professionnelle dans le secteur. Une délégation sénégalaise s’est rendue récemment à  La Motte-au-Bois puis dans les ateliers mervillois de l’IAAG dans la foulée de la création d’une institution privée de formation «  privilégiant des modèles pédagogiques orientés vers le couple apprenant-entreprise », relate nos confères de La voix du Nord.  « Il y a aujourd’hui dans le pays des milliers d’emplois non pourvus. Malgré la croissance démographique, le nombre de chômeurs reste élevé », constate Pape Sene, responsable du CFPDIA.





Tony Duquesne, directeur de l’IAAG, a ainsi présenté les méthodes et les outils utilisés en Flandre, dans la formation à la maintenance aéronautique notamment. Dans le cadre du plan Sénégal émergent, outil de « décollage économique », « le secteur de l’aérien est un levier », assure Souleyman Soumare. Selon le directeur de l’Office national de formation professionnelle (ONFP), « le président Macky Sall veut anticiper sur les besoins de formation de stewards, de mécaniciens, de vendeurs pour accompagner la réhabilitation des aéroports régionaux ». L’orientation vers l’apprentissage se traduira, à terme, par «  des créations de centres de compétence à Dakar et en région ».

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

samedi 4 décembre 2021 - 14:13

« Espace Jeunes Yaakaar » ou l’école des talents de la banlieue

samedi 4 décembre 2021 - 13:49

Le rendez-vous du réseau FotALL Services à ne pas manquer

jeudi 2 décembre 2021 - 20:10

Ces braves dames transforment tout en or

jeudi 2 décembre 2021 - 20:05

Fadel de Dakar Buzz: son parcours, son travail, sa famille..

Laisser un commentaire

En continu

14:13

« Espace Jeunes Yaakaar » ou l’école des talents de la banlieue

13:49

Le rendez-vous du réseau FotALL Services à ne pas manquer

20:10

Ces braves dames transforment tout en or

20:05

Fadel de Dakar Buzz: son parcours, son travail, sa famille..

18:30

Election présidentielle: ce que vous ne saviez peut-être pas sur la Gambie

18:21

Sécurité nationale: le Sénégal lance sa propre école de guerre

Nos  Vidéos

jeudi 2 décembre 2021 - 20:05

Fadel de Dakar Buzz: son parcours, son travail, sa famille..

lundi 29 novembre 2021 - 18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

dimanche 28 novembre 2021 - 18:51

De vendeur de journaux et sacs plastiques à millionnaire et écrivain sans jamais aller à l’école

vendredi 26 novembre 2021 - 15:51

Il ne leur manque que 5 petits millions pour briller au mondial du Teqbal

vendredi 26 novembre 2021 - 06:11

Ce Congolais préfère le Sénégal à l’Europe

dimanche 21 novembre 2021 - 00:13

Ce professeur de l’Ucad vient de résoudre les problèmes de malnutrition infantile au Sénégal.

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant