Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Après Mbougar Sarr, Diourbel voit naître un autre héritier de Senghor                  

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Après une première publication réussie avec un talent incroyable qui a suscité de l’engouement chez les lecteurs, Babacar Diouf renoue avec le tome 2 de son ouvrage : Sangomar et le pacte avec les ténèbres. Un véritable chef-d’œuvre qui s’inspire de l’histoire médiévale de l’Afrique avec des exemples insurpassables pour illustrer le monde moderne sous l’emprise de la mondialisation. En effet, il démontre de fort belle manière les vertus cardinales qui doivent caractériser le citoyen qui a le devoir de vouer un véritable culte à la Patrie. En prenant comme exemple l’armée, dont le code d’éthique correspond aux qualités, aux comportement dont il appelle à l’observance, Babacar Diouf exprime avec un enthousiasme débordant son admiration face à la générosité du soldat, dont il dit “qu’il donne tout, sans rien réclamer en retour”.

Et ce n’est pas tout, il enseigne à travers son ouvrage des valeurs comme le patriotisme, le courage, la sauvegarde de l’intérêt générale, l’esprit de sacrifice, de solidarité etc…
Dans un souci didactique, l’écrivain légitime la guerre mais à condition que les causes qui président à son déclenchement soient justes. Ce qui fait d’ailleurs l’originalité de l’ouvrage, c’est qu’il est hautement morale et constitue une invite aux élites, aux peuples à suivre ce code de conduite collectif, permettant à l’Afrique de s’unir, d’assurer sa sécurité et de se développer.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

jeudi 26 mai 2022 - 11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

jeudi 26 mai 2022 - 11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

jeudi 26 mai 2022 - 10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

mercredi 25 mai 2022 - 15:11

« J’ai démarré tout seul. Aujourd’hui, mon cabinet accompagne de grandes personnalités publiques ». 

Laisser un commentaire

En continu

11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

15:11

« J’ai démarré tout seul. Aujourd’hui, mon cabinet accompagne de grandes personnalités publiques ». 

09:30

Mauritanie-Sénégal: le projet gazier en commun GTA achevé à 70%

09:08

9.000 logements pour la phase1 du pôle urbain Daga Kholpa (Dakar)

Nos  Vidéos

dimanche 8 mai 2022 - 13:57

Ce Sénégalais invente un système de surveillance à distance

mercredi 27 avril 2022 - 11:34

Mouhamed FALL AL Amine, le jeune PDG le plus influent du Sénégal

mardi 26 avril 2022 - 06:53

Un diplômé en hôtellerie et restauration devenu laveur de voiture

vendredi 22 avril 2022 - 22:14

Wanter Market, un marché en ligne idéal pour les commerçants, les entreprises ou les particuliers

mardi 19 avril 2022 - 15:55

De l’université aux poubelles, Cherifa une entrepreneuse pas comme les autres.

dimanche 17 avril 2022 - 11:38

Voici comment Tik Tok a fait de ce jeune sénégalais un entrepreneur à succès

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant