Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Abdou Wahab Kane, l’homme qui « électrifie » nos villages loin des caméras

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Abdou Wahab Kane n’a pas attendu d’avoir des rides au visage pour agir en vieux sage. Après des études à Londre, à la prestigieuse université de recherche publique, située dans les quartiers huppés de Bloomsbury dans la capitale britannique, il intègre la célèbre banque d’investissement Goldman Sachs en tant qu’ analyste pendant plus de trois ans avant de rejoindre la Bridgelane Investments Limited pour une durée d’un an et 4 mois. Une riche expérience qui le mènera à la Deutsche Pfandbriefbank AG, une banque allemande spécialisée dans le financement de l’immobilier et du secteur public.

 En 2015, il dépose ses valises chez First Growth-FGREF avant de finir chez Temasn SAS, près de deux ans plus tard. L’homme qui n’a plus à prouver à ses pairs est aujourd’hui à la tête d’Cogelec Energy, une société d’ingénierie basée à Dakar au Sénégal. L’entreprise est présente dans les travaux de génie électrique et de construction de lignes, l’électrification rurale et la distribution d’équipements électromécaniques. Spécialisée dans les raccordements au réseau d’usine, l’extension du réseau électrique et les lignes de transport à haute tension, l’entreprise fournit à ses clients l’énergie la plus économique possible pour une utilisation productive dans les communautés rurales, avec un accent particulier sur les puits de forage dans les endroits éloignés.

 Les clients de Cogelec Energy comprennent des gouvernements avec lesquels ils s’associent à long terme pour fournir un accès et des services à l’électricité aux zones rurales, ainsi que des entreprises industrielles à la recherche des solutions les plus économiques pour construire des connexions au réseau conventionnelles ou utilisant des énergies renouvelables.

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

mercredi 1 décembre 2021 - 15:41

Le Fonsis et une banque chinoise à la recherche de bonnes idées de projets

mercredi 1 décembre 2021 - 15:33

Plus de 24 milliards pour « connecter » le numérique à l’économie

mercredi 1 décembre 2021 - 15:26

16% des sidéens ignorent qu’ils ont le Sida

mardi 30 novembre 2021 - 09:46

Gaz butane, essence, gasoil… la SAR ferme ses robinets

2 réponses

  1. C’est une initiative digne dun ressortissant du Fouta . Esprit d’abnégation et d’aide très bénéfique pour les foutankes que nous sommes, délaissés en matières de développement par les différentes autorités centrales.

Laisser un commentaire

En continu

15:41

Le Fonsis et une banque chinoise à la recherche de bonnes idées de projets

15:33

Plus de 24 milliards pour « connecter » le numérique à l’économie

15:26

16% des sidéens ignorent qu’ils ont le Sida

09:46

Gaz butane, essence, gasoil… la SAR ferme ses robinets

21:22

ONIVA, 1 ère voiture de haute qualité « 100% » sénégalaise

18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

Nos  Vidéos

lundi 29 novembre 2021 - 18:41

UCAD: un Master dédié aux produits cosmétiques 100% locaux

dimanche 28 novembre 2021 - 18:51

De vendeur de journaux et sacs plastiques à millionnaire et écrivain sans jamais aller à l’école

vendredi 26 novembre 2021 - 15:51

Il ne leur manque que 5 petits millions pour briller au mondial du Teqbal

vendredi 26 novembre 2021 - 06:11

Ce Congolais préfère le Sénégal à l’Europe

dimanche 21 novembre 2021 - 00:13

Ce professeur de l’Ucad vient de résoudre les problèmes de malnutrition infantile au Sénégal.

lundi 1 novembre 2021 - 16:29

TFM: dans les coulisses de la nouvelle émission de Pape Cheikh Diallo

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant