Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

79% des Sénégalais prêts à payer plus d’impôts pour un Sénégal émergent sans le FMI

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Malgré la « faible » confiance à l’administration fiscale, beaucoup de citoyens seraient prêts à payer plus d’impôts pour soutenir certains objectifs, révèle dans un récent rapport Afrobaromètre , un réseau de recherche panafricain indépendant qui fournit des données sur les valeurs, les évaluations et les expériences des citoyens africains

Le doucement de 14 pages parcouru par Ola Sn renseigne que près de six répondants sur 10 (58%) affirment être « quelque peu » ou « fortement » d’accord pour le fait d’augmenter les impôts afin de pouvoir soutenir des programmes au profit des jeunes, contre 35% qui s’opposent à une telle augmentation . Si une hausse des impôts se traduit par une augmentation des dépenses dans des programmes d’aide aux jeunes, les Sénégalais ont une préférence des investissements qui doivent être orientés vers la création d’emplois et la formation professionnelle. Dans le même chapitre, la grande majorité (79%) des Sénégalais se disent prêts à accepter davantage d’impôts et taxes si c’est pour financer le développement du pays sur fonds propres, au lieu de s’endetter avec des prêts extérieurs.

Autre renseignements intéressants, huit adultes sur 10 (79%) pensent qu’il serait équitable d’imposer aux riches un taux d’impôts plus élevé que celui des gens ordinaires de sorte à aider le gouvernement à financer des programmes en faveur des pauvres.

Sur la fréquence à laquelle les gens évitent de payer les impôts, plus de six Sénégalais sur 10 (62%) pensent que les gens évitent « souvent » ou « toujours » de payer les impôts et taxes qu’ils doivent à l’Etat. Le tiers (32%) des citoyens affirment que cela arrive « rarement » ou « jamais ». La perception que beaucoup de gens évitent de s’acquitter de leurs impôts est plus prévalent chez les citadins (65%), les hommes (66%) et les mieux nantis (65%) que chez les habitants en milieu rural (59%), les femmes (58%) et les pauvres (59%)

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Articles similaires

jeudi 26 mai 2022 - 11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

jeudi 26 mai 2022 - 11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

jeudi 26 mai 2022 - 10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

mercredi 25 mai 2022 - 15:11

« J’ai démarré tout seul. Aujourd’hui, mon cabinet accompagne de grandes personnalités publiques ». 

Laisser un commentaire

En continu

11:39

Il quitte son boulot d’ingénieur pour vendre la destination Sénégal

11:12

50% des Sénégalais qui vivent à Dakar sont sous location

10:39

L’économie verte: une opportunité gagnant-gagnant pour le Sénégal et l’Autriche »

15:11

« J’ai démarré tout seul. Aujourd’hui, mon cabinet accompagne de grandes personnalités publiques ». 

09:30

Mauritanie-Sénégal: le projet gazier en commun GTA achevé à 70%

09:08

9.000 logements pour la phase1 du pôle urbain Daga Kholpa (Dakar)

Nos  Vidéos

dimanche 8 mai 2022 - 13:57

Ce Sénégalais invente un système de surveillance à distance

mercredi 27 avril 2022 - 11:34

Mouhamed FALL AL Amine, le jeune PDG le plus influent du Sénégal

mardi 26 avril 2022 - 06:53

Un diplômé en hôtellerie et restauration devenu laveur de voiture

vendredi 22 avril 2022 - 22:14

Wanter Market, un marché en ligne idéal pour les commerçants, les entreprises ou les particuliers

mardi 19 avril 2022 - 15:55

De l’université aux poubelles, Cherifa une entrepreneuse pas comme les autres.

dimanche 17 avril 2022 - 11:38

Voici comment Tik Tok a fait de ce jeune sénégalais un entrepreneur à succès

Newsletters

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles

Abonnez-vous maintenant