LE SÉNÉGAL ACCÉLÈRE SON PROJET D’ÉRECTION D’UN HUB MINIER

0 comment

Un atelier intensif consacré à la structuration d’un projet devant à terme faire du Sénégal un centre référence des services miniers en Afrique de l’ouest s’est ouvert lundi à Dakar, a constaté l’APS.

La rencontre est à l’initiative du Bureau opérationnel de mise en œuvre du Plan Sénégal émergent dont l’érection d’un hub minier régional constitue l’un de ses 27 projets phares.

Le ministre en charge du suivi du plan Sénégal émergent, Abdou Karim Fofana, a souligné à son ouverture que l’atelier intensif de structuration de ce projet était l’aboutissement d’une phase de préparation intense entamée à partir de 2021.

‘’De nombreuses rencontres ont été organisées avec l’ensemble des acteurs publics, privés et des partenaires au développement impliqués dans le projet afin d’approfondir les problématiques liées aux réformes prioritaires’’, a fait savoir Fofana.

Il a insisté sur le fait que la réussite des ateliers intensifs (Labs) sur les Agropoles Sud et Centre, sur le Plan de relance de l’industrie pharmaceutique, et, plus récemment sur le Programme PSE-Vert traduisaient la puissance et la robustesse de cette méthodologie.

‘’L’objectif final est de permettre à notre pays de se positionner comme un Hub sous régional, à travers le développement d’une offre pour le secteur minier avec des impacts positifs sur la croissance du PIB, la création d’emplois et les transferts de technologies’’, a-t-il fait valoir.

Il a assuré qu’à l’issue de cette étape, une feuille de route détaillée opérationnelle et consensuelle du projet allait être définie et ses besoins d’investissements évalués.

De son côté, le ministre en charge du Développement industriel et des Petites et moyennes industries, Moustapha Diop, a affirmé qu’un tel projet, préfigurait une facette de l’environnement économique émergent du Sénégal à l’horizon 2035’’.

‘’Il s’agit de fournir aux opérateurs miniers de la sous-région ouest-africaine, les équipements, services, compétences techniques et ressources humaines qualifiées dont ils ont besoin’’, a-t-il indiqué.

M. Diop a fait remarquer que la position géographique du Sénégal, le haut niveau de développement de ses infrastructures portuaires, aéroportuaire, routières et ferroviaire, en plus de ses structures de formations de standard international, constituaient des atouts non négligeables.

 

PAR OLA (avec APS)

Newsletter

Recevez gratuitement le meilleur de l’actu en vous inscrivant à notre Newsletter !

Facebook

Des femmes et des hommes talentueux, des histoires qui inspirent, le Sénégal en regorge tellement. C’est le moment de les mettre en lumière…