Les Sénégalais de plus en plus accros à leurs téléphones portables

0 comment

Les Sénégalais sont de plus en plus accros à leurs téléphones mobiles. Cette tendance est confirmée par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes ( ARTP ) dans son dernier rapport. En effet, le  volume des communications émises des réseaux de téléphonie mobile est estimé à 31,78 milliards de minutes en 2021 contre 28,09 milliards de minutes en 2020, soit une hausse de 13,16%. En outre, l’usage moyen est passé de 1520 minutes par abonné à 1599 minutes entre 2020 et 2021. Cela montre l’appétence en communications des consommateurs.

 

La part du trafic on-net dans le trafic sortant total ne cesse de baisser depuis 2018. Inversement, la part du trafic off-net augmente considérablement à partir de 2019. Cette augmentation de la part du trafic off-net dans le trafic total est principalement liée aux décisions suivantes de l’Autorité de régulation : l’identification de marchés pertinents de détail et la désignation de l’opérateur SONATEL comme opérateur puissant sur ces marchés ; l’interdiction de la discrimination tarifaire (on-net et off-net) pour l’opérateur déclaré puissant sur les marchés pertinents de détail ; l’asymétrie tarifaire des terminaisons d’appel introduite au cours de l’année 2021. En 2021, le trafic sortant vers l’international représente 0.89% du trafic total sortant des réseaux de téléphonie mobile, en baisse de 0,19 point par rapport à 2020 contre 0,23% pour le trafic sortant vers les réseaux de téléphonie fixe.

Newsletter

Recevez gratuitement le meilleur de l’actu en vous inscrivant à notre Newsletter !

Facebook

Des femmes et des hommes talentueux, des histoires qui inspirent, le Sénégal en regorge tellement. C’est le moment de les mettre en lumière…