Le Congrès américain dépêche une équipe pour superviser les projets financés par les USA au Sénégal

0 comment

Une délégation du Congrès américain a effectué du 27 au 29 août une visite à Dakar pour superviser les projets financés par le gouvernement américain, dans le cadre de la coopération entre les États-Unis et le Sénégal.

La députée Barbara Lee, présidente de la sous-commission des opérations étrangères de l’État, a conduit la délégation composée de sept membres de la Chambre des représentants des États-Unis dont Rep. Shelia Jackson Lee, Rep. Cheri Bustos, Rep. Katherine Clark, Rep. Jay Obernolte, Rep. Sara Jacobs et Rep. Troy Carter. La délégation, accompagnée de l’ambassadeur des États-Unis au Sénégal, Michael Raynor, a rencontré l’ambassadeur – secrétaire général Mame Baba Cissé, pour discuter de questions multilatérales et de sécurité, indique un communiqué de l’Ambassade des Etats-Unis à Dakar parvenu vendredi à la MAP.

Lors de son séjour, la délégation a également visité plusieurs projets financés par le gouvernement américain, dans sa politique de soutien au peuple Sénégalais, ajoute la même source.

Le projet Feed the Future Nafoore Warsaaji de l’Agence des États-Unis pour le développement international USAID vise à examiner l’impact de l’aide au développement des États-Unis sur la sécurité alimentaire. Ce projet de 6 millions de dollars sur 3 ans vise à aider à structurer les marchés horticoles, et permettra à plus de 30 000 agriculteurs ruraux (60 % de femmes) et entreprises agroalimentaires d’avoir un meilleur accès aux technologies, aux services d’appui à l’agriculture, aux financements, aux assurances, aux produits et aux infrastructures post-récolte.

La délégation a aussi visité l’installation de la production du futur vaccin Madiba de l’Institut Pasteur de Dakar (IPD). L’USAID soutient le projet par la certification de l’assurance qualité des vaccins.

Le communiqué indique que le bureau de la démocratie, des droits de l’homme, de la gouvernance et de la paix (DRGP) de l’USAID a accueilli la délégation dans une école communautaire du programme Wallu Talibeyi qui soutient les jeunes apprenants coraniques. Le maire de la commune a à cette occasion mis en avant le succès du programme de 2,2 millions de dollars et a exprimé ses remerciements à l’ambassade des États-Unis et au peuple américain, souligne le texte.

La délégation américaine a effectué en outre une visite du centre de formation du Peace Corps offert par le gouvernement du Sénégal dans les années 1970. Peace Corps a aidé plus de 4 000 volontaires à acquérir des compétences et à s’intégrer avec succès dans les communautés sénégalaises pendant la durée de leur engagement de service de deux ans. La délégation s’est adressée aux participants pour souligner l’importance de créer des liens entre les personnes et d’explorer les questions de langue, de genre et de religion qui peuvent être des points de fracture culturels, poursuit la même source, indiquant que les participants ont loué à cet égard les efforts que les volontaires du Corps de la Paix continuent de fournir pour « représenter les États-Unis de la meilleure des manières à l’étranger. »

 

Par Ola sn (avec la MAP)

Newsletter

Recevez gratuitement le meilleur de l’actu en vous inscrivant à notre Newsletter !

Facebook

Des femmes et des hommes talentueux, des histoires qui inspirent, le Sénégal en regorge tellement. C’est le moment de les mettre en lumière…