Fuite des cerveaux: le Maroc rapatrie ses compétences qui servent dans d’autres pays

0 comment

Le ministre marocain de l’enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellatif Miraoui a assuré, le 25 août à Rabat, que son département s’activerait afin de rapatrier les compétences marocaines évoluant à l’étranger, en réponse au discours adressé par le roi Mohammed VI le 20 août, a appris Ola sn auprès de l’agence Map.

L’annonce a été faite lors d’un point de presse conjoint avec le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, à l’issue du conseil du gouvernement.

Le ministre a, à cette occasion, noté que la formation du capital humain exigeait des compétences marocaines d’ici et d’ailleurs, en vue de tirer vers le haut l’enseignement dans les universités marocaines.

Tout en faisant remarquer que l’actuel statut régissant le corps des enseignants ne permettait pas d’intégrer des universitaires exerçant à l’étranger, le ministre a indiqué que cette option serait possible dès l’entrée en vigueur du nouveau statut en préparation.

Miraoui a annoncé lors de cette même conférence de presse que l’élaboration de ce nouveau statut était dans sa phase finale et que le texte, fruit d’un consensus avec le syndicat national de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, serait prêt dans deux ou trois semaines au plus tard.

Newsletter

Recevez gratuitement le meilleur de l’actu en vous inscrivant à notre Newsletter !

Facebook

Des femmes et des hommes talentueux, des histoires qui inspirent, le Sénégal en regorge tellement. C’est le moment de les mettre en lumière…