Auchan dément le journaliste d’investigation Pape Alé et le défie

0 comment

Auchan Sénégal tient beaucoup à son image et n’hésite pas à apporter la réplique si besoin. C’est encore le cas ce jeudi 25 août 2022 suite à la sortie d’une vidéo live datée du mercredi 24 Août 2022 sur la chaîne YouTube Dakar Matin. Dans le post (qui serait supprimée depuis, en tout cas nous n’y avons pas accès), le journaliste Pape Alé Niang aurait interrogé le Président de la république du Sénégal sur “une supposée appartenance de 4% des bénéfices d’Auchan”. Dans un communiqué de presse, parvenu à notre rédaction, la société Sénégal Auchan Store (marque Auchan au Sénégal) précise qu’aucun citoyen ou entité sénégalais n’est actionnaire de Sénégal Auchan Store avant d’jouter que Auchan Retail International est lui-même détenu par l’Association Familiale Mulliez (AFM), famille française par ailleurs connue à travers le monde. Ni Auchan Retail International, ni Sénégal Auchan Stores ne sont cotées en bourse. Dans le même document, l’enseigne indiqu’ Auchan ne retire aucun bénéfice pour le moment de son exploitation au Sénégal, en raison de l’importance des investissements réalisés sur le territoire sénégalais. Elle ne distribue en conséquence aucun dividende et Auchan au Sénégal s’acquitte envers l’Etat sénégalais scrupuleusement et strictement de ses obligations légales, douanières et fiscales résultant de son activité commerciale au Sénégal comme doit le faire toute entreprise de notre pays. La même source d’ajouter «

Auchan Sénégal avait prévu, dès 2023, l’ouverture de son capital social aux salariés sénégalais de l’entreprise, dans le cadre d’un programme d’actionnariat salarié, une pratique mise en œuvre dans les pays où Auchan Retail International est présent. », poursuit Auchan avant d’indiquer que  « Ce projet a été malheureusement reporté en raison des émeutes de mars 2021 ayant fortement perturbé l’activité et contraint à une réorientation importante des investissements. Auchan Sénégal dément catégoriquement l’existence d’un quelconque versement de sommes correspondant à “4% des bénéfices” à quiconque. ». Le français qui dit ne pas douter de « la bonne foi et du professionnalisme du journaliste Pape Alé Niang », invite notre confrères connu pour ses révélation explosives «  à apporter et même publier sur la place publique les preuves de ses allégations. »

Newsletter

Recevez gratuitement le meilleur de l’actu en vous inscrivant à notre Newsletter !

Facebook

Des femmes et des hommes talentueux, des histoires qui inspirent, le Sénégal en regorge tellement. C’est le moment de les mettre en lumière…