« Mon désagréable ex-patron a fait de moi une entrepreneuse à succès »

0 comment

Un mauvais employeur peut faire d’un salarié un redoutable entrepreneur.  C’est ce qui est arrivé à Dialika Ndong ,fondatrice de « La Niominka ». Tout est parti d’un stage qu’elle effectuait dans une banque de la place. Une expérience douloureuse qui l’a convaincue de se lancer dans l’entreprenariat.  

En réalité, la jeune dame a toujours rêvé de prendre son indépendance et de travailler pour son propre compte. Aujourd’hui titulaire d’un master 1 en banque finance et assurance et en formation en management de projet et en intermédiaire d’assurance, elle accomplit son rêve de toujours.

Entreprendre. 

 Son entreprise, la Niominka évolue dans la commercialisation des produits locaux sénégalais plus particulièrement les produits halieutiques. Créée en 2020, elle donne plus de valeur à nos produits locaux dans l’objectif et encourage le consommer local en Afrique. Les produits viennent des îles du Saloum et la jeune entrepreneuse travaille avec des femmes de son village(Dionewar).

Elle nourrit de grandes ambitions et souhaite agrandir son business, tenant compte de la demande de plus en plus forte sur le marché local et international. Au fait, les produits de la sénégalaise s’arrachent comme des petits pains qui n’est pas prête de revoir son ancien patron.

banner ola sn2

Newsletter

Recevez gratuitement le meilleur de l’actu en vous inscrivant à notre Newsletter !

Facebook

Des femmes et des hommes talentueux, des histoires qui inspirent, le Sénégal en regorge tellement. C’est le moment de les mettre en lumière…